Agriculture urbaine au Salone del Gusto et Terra Madre 2014 : Les consommateurs responsables apportent l’agriculture durable en ville

17 Sep 2014 | French

Les pionniers agricoles développent des façons créatives de porter l’agriculture en ville, en réalisant des projets de toits et d’agriculture verticale dans des gratte-ciels, afin d’utiliser de manière plus efficace la disponibilité d’un espace limité. Que cela signifie planter des légumes ou des herbes aromatiques sur son balcon privé, ou dans un espace inutilisé dans un bloc d’immeuble, les citadins ont trouvé des moyens pratiques pour faire pousser leur propre nourriture locale, à kilomètre zéro, dans les métropoles comme par exemple New York, avec des jardins sur les toits, Singapour, avec des fermes verticales, Paris et San Francisco, avec des fermes urbaines, ou encore Boston avec des jardins communautaires.

Le Salone del Gusto et Terra Madre 2014 rassemble plusieurs délégués impliqués dans d’intéressants projets d’agriculture urbaine :

Anthony Fassio (Etats-Unis): président du convivium Slow Food New York City, il gère plusieurs activités et projets d’agriculture urbaine.

Kathryn Lynch Underwood (Etats-Unis): co-fondatrice de Slow Food Detroit Central City, elle collabore actuellement avec l’arrondissement de Detroit sur des politiques alimentaire et d’agriculture urbaine.

Faruk Ali et Muzzafer Suna Kafadar (Turquie): Faruk et Muzzafer sont des représentants de la communauté de la nourriture des Producteurs de légumes d’Istanbul, un groupe d’activistes, architectes, planificateurs urbains et experts, entre autres, réunis pour protéger et empêcher le site historique des anciens jardins potagers de Fatih d’être transformés en parcs publics. La communauté offre la possibilité de protéger et d’exploiter la terre fertile de ces jardins.

Janneke Wolf Van der Heyden (Pays-Bas): Janneke est une représentante de la communauté de la nourriture des apiculteurs urbains durables de La Haye, une association d’apiculteurs et d’artistes qui œuvre à sensibiliser sur le rôle fondamental que les abeilles jouent dans l’équilibre de la planète, grâce à des activités éducatives.

Julie Rouan (France): Julie a ses propres ruches d’abeilles dans la ville de Paris et est une représentante des apiculteurs urbains de Ville Mains Jardins, une association à Paris qui a développé une série pratique d’agriculture durable pour l’environnement urbain. Parmi leurs activités, figure par exemple la création d’un rucher éducatif à l’hôpital Saint Louis, dont les bénévoles prennent soin, accompagnés par les jardiniers du parc de hôpital.

Pravanjan Mohapatra (Inde): Pravanjan est engagé dans l’accès à la nourriture biologique dans les villes, et très actif dans le domaine de l’agriculture urbaine. Il se joindra au Salone del Gusto et Terra Madre 2014 en tant que délégué de la communauté de la nourriture des agriculteurs biologiques d’Orissa, qui sera représentée par l’organisation Sabuja Mitra. Celle-ci popularise le jardinage urbain écologique et vise à restaurer la confiance des citadins en leur permettant de produire leur propre nourriture et en enseignant aux enfants comment la nourriture est produite. L’activité principale de l’organisation est la création de potagers biologiques dans des milieux urbains, des arrière-cours jusqu’au terrasses des maisons urbaines.

L’initiative internationale Eating City (ville comestible) vise à ouvrir un débat à l’échelle mondiale, avec l’objectif à terme de faire prendre conscience et de changer les habitudes de consommation et de production dans la ville. Le projet tente de répondre à d’importantes questions : Comment (re-)connecter la ville avec la campagne ? Comment pouvons-nous récupérer les saveurs perdues ? Comment devrions-nous informer les gens à propos des traditions et de la culture gastronomique ?

Des projets comme Eating City jouent un rôle phare dans cette nouvelle vision, en aidant les citoyens et les preneurs de décision à prendre conscience et à connaître le sujet de l’agriculture. C’est ainsi que d’autres nouveaux projets de ce genre d’agriculture et que le projet Eating City seront au centre de deux conférences à l’événement du Salone del Gusto et Terra Madre à Turin, en Italie :

Eating City: Une autre idée de la ville (Jeudi 23 octobre)

Le projet Eating City promeut une forme d’agriculture urbaine qui peut aussi être un système de développement économique et social. La conférence sera présidée par Andrea Pezzana, directeur de la clinique de diététique et de nutrition à l’hôpital San Giovanni Bosco, et les conférenciers seront Maurizio Mariani, président de Risteco, Mariachiara Giorda, de l’Université de Turin, Chang Tianle, organisateur du marché des agriculteurs de Peking et Robin Gourlay, du secteur de l’industrie agro-alimentaire du Gouvernement Ecossais.

Agriculture Urbaine (Lundi 27 octobre)

Fournir partiellement les besoins alimentaires d’une ville en utilisant des aliments locaux et en permettant aux populations urbaines de produire leur propre nourriture: cet idéal peut devenir possible si l’agriculture urbaine est en mesure de dépasser les stigmates d’un passe-temps économiquement insignifiant et être reconnue comme une activité stimulante sur un plan économique, environnemental et social. Les toits, les rebords de fenêtres, les balcons et les jardins, en plus des espaces publics, tous peuvent devenir des endroits pour ce nouveau genre d’agriculture.

Pourquoi l’agriculture urbaine est-elle importante?

Plus de trois milliards et demi de personnes, plus de la moitié de la population mondiale vit maintenant dans des villes. Avec l’accélération de la croissance des zones urbaines qui devrait se poursuivre, les experts prévoient que d’ici 2030, environ 70% de la population mondiale vivra dans des villes. Comme les villes grandissent, de nombreuses zones rurales sont en déclin et le monde est témoin de la baisse du nombre d’agriculteurs, en particulier du nombre de jeunes agriculteurs. On ne peut pas ignorer ces changements démographiques qui influencent l’offre et la qualité de la nourriture dans les villes, et surtout, chose la plus importante, qui définissent l’avenir de la planète entière.

Autre conséquence fondamentale de ces changements démographiques en cours, le fossé grandissant entre ruraux et citadins, une rupture entre consommateurs et producteurs, entre les hommes et la nourriture. Les habitants des villes mangent, mais bon nombre d’entre eux n’ont aucune, ou seulement une vague idée, d’où provient leur nourriture ou encore comment celle-ci se retrouve sur leur table. Les liens avec la nourriture devenant de plus en plus fragiles, il est souvent difficile de porter un jugement sur sa qualité et sa durabilité.

Un développement positif émerge toutefois : il existe maintenant plusieurs projets à travers le monde travaillant à  reconnecter les gens des villes avec l’agriculture et la nourriture. De plus en plus de personnes commencent à comprendre les difficiles implications sociales et environnementales de ces changements démographiques, tout particulièrement en ce qui concerne l’offre d’alimentation durable dans une ville. Beaucoup de consommateurs responsables et ou d’organisations engagent donc des actions d’agriculture urbaine, individuelles ou collectives.

Pour une demande d’accréditation pour le SDG / TM 2014, veuillez vous rendre sur le site Web suivant:

http://www.salonedelgusto.com/press/pre-accreditation/

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

℅ Slow Food Paola Nano, +39 329 8321285 [email protected]

c/o Regione Piemonte: Tel. +39 011 4322549 [email protected]

c/o Comune di Torino: Tel. +39 011 4423605 [email protected]

Organisé par Slow Food, la région du Piémont et la ville de Turin, en collaboration avec le Ministère des Politiques agricole, alimentaire et forestière, l’événement international Salone del Gusto revient cette année à Turin pour souffler sa 10ème bougie. Dédié au monde de l’alimentation, le Salone del Gusto constitue une fois de plus un seul événement avec la réunion internationale de Terra Madre, un réseau de petits producteurs à travers le monde. Le Salone del Gusto et Terra Madre 2014 se tiendra du 23 au 27 octobre au parc des expositions de Turin, Lingotto Fiere. Il comptera la présence de plus de 1000 exposants de 130 pays.

Change the world through food

Learn how you can restore ecosystems, communities and your own health with our RegenerAction Toolkit.

Please enable JavaScript in your browser to complete this form.
Full name
Privacy Policy
Newsletter