Accord commercial UE-USA : quelles conséquences sur notre alimentation et notre environnement ?

06 Mar 2014 | French

Le 13 mars 2014, l’organisation Friends of the Earth/Les Amis de la Terre tient un événement public intitulé Untangling the trade talks: What are the likely consequences of an EU-US trade deal for our food and environment ? (Déchiffrer les accords commerciaux : les conséquences probables d’un accord UE-USA sur notre alimentation et notre environnement) qui fera toute la lumière sur une série de problématiques liées à l’alimentation et à l’agriculture dans le contexte des négociations liées au TTIP. L’événement coïncide avec le quatrième cycle de négociations commerciales, qui se tiendra à Bruxelles le 10 mars 2014. Celui-ci sera suivi par un Sommet UE-USA le 26 mars. Les négociateurs espèrent trouver un terrain d’entente sur un texte du TTIP avant la fin de l’année.

Le TTIP, également appelé Accord de libre-échange transatlantique (TAFTA), est en négociation entre l’UE et les États-Unis depuis juillet 2013. S’il est établi, il s’agira de l’accord commercial bilatéral de libre-échange le plus important de toute l’histoire. Au programme des discussions figurent des lois sur la sécurité alimentaire, touchant aux produits génétiquement modifiés, aux produits chimiques toxiques et aux combustibles hautement polluants. En ce sens, l’issue des négociations du TTIP peut entraîner plusieurs risques, comme par exemple l’abaissement des standards vers les plus petits dénominateurs communs. Pour le moment, les négociations ont lieu à huis clos. Du côté européen, la Commission européenne possède un mandat pour négocier au nom de ses États membres, mais le Parlement européen et la société civile ne sont nullement impliqués. Le mandat de négociation et autres documents ne sont pas disponibles pour examen public. Aux États-Unis, seul un nombre limité de conseilleurs commerciaux, la plupart issus du monde des affaires, a accès aux documents des négociations, sous de strictes conditions de confidentialité. Il y a de ce fait un besoin urgent de mettre les intérêts de la société et la durabilité du système alimentaire au cœur des discussions.

Le 13 mars 2014, de 13h30 à 18h, des représentants européens et américains de nombreux secteurs se réuniront au Press Club Brussels, au 95 de la rue Froissart, pour examiner en détail les menaces posées à l’alimentation et à l’agriculture durables, à la sécurité alimentaire et aux choix du consommateur. Parmi les intervenants figureront des représentants de l’US Family Farm Coalition (Coalition américaine de l’agriculture familiale), du Bureau européen des unions de consommateurs et de la Commission européenne. Marta Messa, représentante de Slow Food à Bruxelles, insistera sur le fait que le bien-être des hommes et de l’environnement ne devrait pas être sujet à négociations.

Slow Food, présent des deux côtés de l’Atlantique, en appelle à une plus grande transparence et à l’implication de la société civile :

Richard McCarthy, Directeur exécutif de Slow Food USA, déclare quant à lui : « Nous sommes extrêmement inquiets au sujet de cette course vers la dérégulation ainsi que la diminution des contrôles et de la transparence dans notre système alimentaire, qui sera la source de nombreuses incohérences. En ce moment même, des communautés aux États-Unis et dans toute l’Europe tentent de reprendre le contrôle sur l’étiquetage alimentaire, l’origine de leurs aliments et la manière dont ils sont produits. Aux États-Unis, l’amélioration de l’état des communautés rurales locales, de la santé infantile et des décisions ayant une influence sur notre alimentation est une nécessité de mieux en mieux perçue par la population. Le TAFTA ruinera tous ces efforts. »

Pour Ursula Hudson, Présidente de Slow Food Allemagne, “Le TTIP, tel qu’il est formulé à l’heure actuelle, est inacceptable. A sa place, nous aurions besoin d’autre chose: un processus plus démocratique et transparent, des protections légales pour les êtres humains, plutôt que favoriser les grandes sociétés dans les actions intentées en justice. En plus, nous voulons que, dans le future, les politiques européennes pour l’environnement soient sauvegardées et développées, et que les standards qualitatifs que nous avons obtenu jusqu’à présent soient soutenus et pas soumis à la logique du libre marché”.

Les vidéos des interventions de Richard McCarthy et Ursula Hudson seront mis en ligne sur slowfood.com juste après l’événement.

Pour assister à l’événement, merci de vous enregistrer ici (pas plus d’une accréditation de presse par media) : http://www.amiando.com/UntanglingTradeTalks.html

Voici le lien vers le programme :

http://www.foeeurope.org/sites/default/files/untangling-the-trade-talks_invite.pdf

Pour plus d’informations, veuillez contacter le bureau de presse internationale :

Paola Nano, +39 329 8321285 [email protected]

Change the world through food

Learn how you can restore ecosystems, communities and your own health with our RegenerAction Toolkit.

Please enable JavaScript in your browser to complete this form.
Full name
Privacy Policy
Newsletter