Le conseil international de Slow Food au Maroc du 10 au 12 juin

Le Conseil International de Slow Food, organisé en collaboration avec l’association Slow Food au Maroc, la Commune urbaine de Rabat, l’Institut Italien de culture de Rabat, va se derouler du 10 au 12 juin à Dar le Mrini (Medina de Rabat) et réunit des dirigeants originaires des pays dans lesquels Slow Food bénéficie d’une forte représentation, soit 57 personnes venues d’une vingtaine de pays sur les cinq continents. Chaque année, le Conseil établit les stratégies à suivre et les objectifs à atteindre.

Pourquoi ce choix du Maroc ? Ce pays joue un rôle important dans le réseau de Slow Food. Sur le continent africain, l’agriculture à petite échelle occupe une place essentielle, mais elle est souvent menacée par les grandes productions de masse, qui mettent en danger l’environnement, la biodiversité et la culture locale. Les apports de Slow Food en ce qui concerne la sauvegarde et la promotion des produits traditionnels de qualité prennent de plus en plus d’importance dans la stratégie de soutien aux petits producteurs, notamment avec le nouveau projet de Slow Food « Mille jardins en Afrique ».
Les activités de Slow Food au Maroc ont débuté en 2001. Cinq cent membres participent activement aux initiatives, dont 42 étaient présents en tant que délégués lors de la dernière édition de Terra Madre à Turin, en Italie. Slow Food Maroc compte également 10 communautés de la nourriture et 4 Sentinelles : le cumin d’Alnif, l’huile d’argan, le safran de Taliouine et le sel de Zerradoun.

Slow Food veut profiter de sa présence au Maroc pour créer un réseau fort de petits producteurs, de cuisiniers, d’experts et d’associations, réunis afin de valoriser le patrimoine agricole et gastronomique marocain et pour diffuser des méthodes de production et de consommation durables.
Pour plus d’informations
www.slowfood.com
www.slowfoodmaroc.org
www.slowfoodfoundation.org

Notes de rédaction
Slow Food est une association internationale. Aujourd’hui elle compte 100 000 membres dans le monde et des bureaux nationaux en Italie, Allemagne, Suisse, États-Unis, France, Japon, Royaume-Uni, Hollande et des adhérents dans 130 pays. Slow Food travaille à défendre la biodiversité dans l’offre alimentaire, diffuse une éducation au goût et met en relation des producteurs de nourriture de qualité et des consommateurs au moyen d’événements et d’initiatives.

Terra Madre est le réseau mondial des communautés de la nourriture, qui réunit des acteurs de la filière agro-alimentaire originaires de plus de 160 pays, qui luttent pour défendre et promouvoir des méthodes de production qui respectent l’environnement et qui tiennent compte des ressources naturelles, de la conservation de la biodiversité et de la justice sociale.
Les rencontres se déroulent régulièrement – de 2004 jusqu’à présent – sur les cinq continents, avec des réunions qui ont eu lieu par exemple en Irlande, Hollande, Éthiopie, Brésil et Biélorussie. Ces événements offrent la possibilité aux agriculteurs, fromagers, éleveurs et pêcheurs de discuter et de partager leurs savoirs et leurs expériences. L’événement clou de Terra Madre est le rassemblement biennal de Turin qui a eu lieu en Octobre 2010.
Les Sentinelles Slow Food sont des projets qui soutiennent et encouragent les petits producteurs et leurs productions artisanales menacées de disparition. Le but est d’offrir de nouvelles perspectives à ces paysans, bergers, pêcheurs et artisans en ouvrant de nouveaux marchés pour leurs produits et en conservant les savoirs ancestraux liés aux cultures et aux traditions. Les Sentinelles sont créées par la Fondation Slow Food pour la Biodiversité.

Relations avec la presse, demande d’interviews, photos et informations : prière de contacter
Paola Nano
Slow Food Internationale
Press Office Director
Tel au Maroc : 0623753489 (à partir de aujourd’hui jeudi 9 juin à 18 heures)
Cell ++39 329 8321285
E-mail p.nano@slowfood.

  • Did you learn something new from this page?
  • yesno