Slow Food est très active et fait entendre sa voix sur de nombreux sujets d’actualité affectant notre système alimentaire. Découvrez ici notre point de vue sur quelques problèmes clés :

Slow Cheese

Slow Food a pris la position de soutenir les droits des petits producteurs du monde entier qui produisent du fromage et des produits laitiers traditionnels au lait cru, particulièrement dans les pays où des régulations trop strictes et rigides en matière d’hygiène (mises en place pour l’échelle industrielle) menacent leur gagne-pain.
www.slowfood.com/slowcheese

Slow Europe

Slow Food appelle à une politique alimentaire et agricole européenne plus holistique protégeant les produits traditionnels et les petits agriculteurs face à la rapidité de transformation du continent. Nous sommes activement engagés dans ce débat et menons une campagne sur les problèmes qui définiront l’avenir de l’alimentation en Europe.
www.slowfood.com/sloweurope

Slow Fish

Pour Slow Food, les petits pêcheurs sont une composante essentielle d’écosystèmes aquatiques fragiles qui doivent être protégés, tout comme la biodiversité des espèces marines. À travers la campagne Slow Fish, nous œuvrons à promouvoir la pêche artisanale et les espèces négligées et à inspirer une réflexion sur l’état et la gestion des ressources marines.
www.slowfood.com/slowfish

Bien-être animal

Pour Slow Food, les animaux utilisés pour notre nourriture doivent pouvoir vivre sans souffrance ni peur, durant laquelle ils peuvent librement exprimer leur comportement naturel.

Abeilles

Slow Food œuvre à attirer l’attention sur le déclin dramatique des populations d’abeilles et appelle à mettre fin à l’utilisation de pesticides dangereux et à la destruction de la biodiversité associée à ce déclin.

Agriculture familiale

Slow Food croit au rôle clé que peut jouer l’agriculture familiale dans la résolution de nombreux problèmes alimentaires graves touchant notre planète.

Gaspillage alimentaire

Pour Slow Food, dans un monde où des millions d’êtres humains souffrent de malnutrition et où les ressources sont limitées, la réduction du gaspillage alimentaire est une étape essentielle vers l’accomplissement d’un système alimentaire durable.

OGM

Slow Food s’oppose à la plantation de semis génétiquement modifiés et promeut une alimentation, humaine comme animale, sans OGM.

Peuples indigènes

Slow Food est convaincue qu’il est absurde de défendre la biodiversité sans défendre également la diversité culturelle des peuples indigènes. Le droit de ces populations à avoir le contrôle de leur terre, à y faire pousser leur nourriture, y chasser, y pêcher et s’y rassembler selon leurs besoins et leurs choix est fondamental pour protéger leur mode de vie et défendre la biodiversité des races et variétés indigènes.

Accaparement des terres

Slow Food travaille sur le phénomène d’accaparement des terres. L’acquisition à grande échelle de terres, particulièrement dans les pays les plus pauvres, menace les moyens de subsistance des fermiers locaux, bafoue les droits des individus et annihile la souveraineté alimentaire des communautés du monde entier.

Viande

Slow Food croit que la manière dont la viande est produite et consommée actuellement n’est pas durable et engendre des effets négatifs sur l’environnement, la santé humaine, le bien-être animal et les petits agriculteurs. Notre solution : manger moins de viande mais une viande de meilleure qualité, payée au prix juste et dont l’origine est toujours connue.

 

 

Photo: © Alfredo Bini


  • Cette page vous a-t-elle appris quelque chose ?
    ¿Has aprendido algo nuevo de esta página?
    Você aprendeu alguma coisa nova nesta página?
    Haben Sie auf dieser Seite etwas Neues gelernt?
    Узнали ли вы что-то новое на этой странице?

  • yes   no