La défense de la biodiversité est depuis les premiers jours au cœur de la stratégie de Slow Food.

Mais qu’est-ce que la diversité et quel est son lien avec notre nourriture ?

Le terme “biodiversité” est relativement récent et a été utilisé pour la première fois dans une publication de l’entomologiste Edward O. Wilson en 1986. Ce terme un peu complexe ne semble aujourd’hui intéresser que ceux qui l’étudient.

Il se rapporte en réalité à un concept simple et qui parle à tous les habitants de cette planète, car il englobe la nature, la vie elle-même et la diversité de cette vie, sur de nombreux niveaux, du plus petit (les gènes, les briques de la vie) en passant par les races animales et espèces végétales, jusqu’aux niveaux les plus complexes (écosystèmes). Tous ces niveaux s’entrecroisent, s’influencent et évoluent.

Les scientifiques de l’université de Stanford ont comparé les espèces et variétés d’un écosystème aux rivets de la carlingue d’un avion. Si l’on commence à enlever quelques rivets, l’avion continue de voler. Mais la structure s’affaiblit peu à peu jusqu’au point où retirer un seul rivet entraine la mise en pièces de la carlingue.

Dans l’histoire de la planète, tout a un début et une fin. Tous les continents ont assisté à l’extinction de nombreuses espèces, mais jamais au rythme terrifiant de ces dernières années, un rythme mille fois supérieur.

Le combat pour sauver la biodiversité n’est pas un combat comme les autres.

C’est un combat pour l’avenir de la planète. Chacun de nous peut faire quelque chose, au niveau local, chaque jour. Nous ne devons pas nous éterniser sur ce que nous avons perdu, mais nous concentrer sur ce que nous pouvons encore sauver.

Sentinelles 

Ces projets soutiennent des productions de qualité en voie d’extinction, protègent des régions et des écosystèmes uniques, réhabilitent des méthodes de fabrication traditionnelle et sauvegardent les races natives ainsi que les variétés végétales locales.

À ce jour, plus de 13 000 producteurs sont engagés dans plus de 500 Sentinelles.

Avec les années, le projet des Sentinelles est devenu l’un des instruments les plus efficaces pour mettre en pratique la politique de Slow Food sur l’agriculture et la biodiversité. En 2008, neuf ans après la création du projet, Slow Food Italie a entendu la requête des producteurs et établi la marque Sentinelle Slow Food pour accompagner, identifier, protéger et promouvoir les produits italiens des Sentinelles Slow Food.

La marque “Sentinelle Slow Food” est maintenant déposée, avec un logo et des lignes directrices auxquelles les producteurs doivent adhérer.

En savoir plus

L’Arche du Goût

L’Arche du Goût est un catalogue en ligne qui s’étoffe jour après jour grâce aux alertes d’individus qui voient des saveurs de leur enfance disparaître, emportant avec elles un morceau de leur culture et de leur histoire. La contribution de ces nombreuses personnes nous a permis de cataloguer à ce jour plus de 4000 produits, mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir.

L’Arche du Goût parcourt le monde en recueillant des petites productions de qualité appartenant aux cultures, aux histoires et aux traditions de toute la planète : un extraordinaire héritage de fruits, légumes, races animales, fromages, pains, sucreries et charcuteries…

L’Arche a pour but de souligner l’existence de ces produits, d’attirer l’attention sur le risque de leur extinction en quelques générations, d’inviter tout un chacun à agir pour les protéger. Dans certains cas, il peut s’agir de les acheter et de les consommer, dans d’autres de raconter leur histoire et de soutenir leurs producteurs, dans d’autres encore, comme pour les espèces sauvages en danger, d’en manger moins ou pas du tout pour les préserver et favoriser leur reproduction.

L’Arche du Goût attend des candidatures !

Pas besoin d’être agriculteur, pêcheur ou encore adhérent Slow Food pour proposer un produit à notre catalogue vivant des aliments les plus délicieux et caractéristiques risquant l’extinction ; s’y intéresser, c’est tout ce qui compte.

Il ne vous reste plus qu’à remplir ce formulaire tout simple et Slow Food étudiera votre proposition.

En savoir plus

Marchés de la Terre 

Un réseau mondial de marchés paysans respectant la philosophie de Slow Food. Il s’agit d’une nourriture fiable et de qualité, achetée directement auprès des producteurs. Des prix équitables pour les consommateurs et les producteurs qui encouragent les économies locales.

Un Marché de la Terre voit le jour lorsqu’une communauté intéressée (producteurs, autorités locales, citoyens, Conviviums Slow Food, restaurateurs ou autre) se constitue pour créer un lieu de rencontre entre consommateurs et producteurs.

Les producteurs doivent montrer patte blanche avant d’être autorisés à vendre sur un Marché de la Terre. Ces marchés sont tournés vers les petits agriculteurs et producteurs artisans, en leur fournissant une opportunité économique sans devoir entrer en compétition avec les chaines de la grande distribution.

En savoir plus

L’Alliance des chefs

L’Alliance des chefs est un réseau de chefs cuisiniers défendant la biodiversité alimentaire à travers le monde. Plus de 700 chefs de restaurants, bistrots et petites cuisines de rue, répartis dans 15 pays, soutiennent chaque jour les petits producteurs, ces gardiens de la biodiversité, en utilisant des produits des Sentinelles et de l’Arche du Goût, ainsi que des fruits, légumes et fromages locaux.

Le chef doit plus précisément privilégier les produits locaux, mettre au moins trois Sentinelles au menu et y mentionner le producteur, afin de mettre en avant son travail et lui donner une visibilité. Les produits des Sentinelles et de l’Arche sont reconnaissables grâce au logo respectif de chaque projet.

En savoir plus 

10 000 Jardins en Afrique 

Créer 10 000 jardins bons, propres et justes dans les écoles et les communautés africaines, ce n’est pas seulement informer les jeunes générations sur l’importance de la biodiversité alimentaire et de l’accès à une alimentation saine et fraiche, c’est aussi former un réseau de leaders conscients de la valeur de leur terre et de leur culture, capables de devenir acteurs du changement et de l’avenir du continent.

Les jardins de Slow Food sont conçus, créés et gérés par les communautés africaines. En Afrique, chaque jardin a son propre responsable de projet et chaque pays compte un ou plusieurs coordinateurs, qui supervisent l’organisation du projet au niveau national et régional.

En savoir plus 

Étiquettes narratives 

Slow Food propose une nouvelle étiquette, une petite révolution dans ce monde de communication : l’étiquette narrative. Aux côtés des mentions obligatoires, l’étiquette narrative fournit (sous forme de contre-étiquette) des informations précises sur les producteurs, leur entreprise, les variétés végétales et races animales utilisées, les techniques de culture, l’élevage et la transformation, le bien-être animal et les régions d’origine.

Pour Slow Food, la qualité d’un produit alimentaire est avant tout un récit, qui commence par l’origine du produit (le territoire) et comprend les techniques de culture, de transformation, les méthodes de conservation et, bien entendu, les caractéristiques organoleptiques et nutritionnelles. Seul un récit peut restaurer la véritable valeur d’un produit.

En savoir plus

Fondée en 2003, la Fondation Slow Food est financée en partenariat avec la Région Toscane et le soutien d’institutions, de sociétés privées et d’autres fondations. Elle garantit la transparence dans l’utilisation des fonds reçus et produit un rapport annuel.

 


  • Cette page vous a-t-elle appris quelque chose ?
    ¿Has aprendido algo nuevo de esta página?
    Você aprendeu alguma coisa nova nesta página?
    Haben Sie auf dieser Seite etwas Neues gelernt?
    Узнали ли вы что-то новое на этой странице?

  • yes   no