Mijotons des solutions pour un futur meilleur

« Le rôle des cuisiniers sera crucial. Prenons le problème de la viande : il ne s’agit pas seulement de choisir une viande meilleure, mais surtout de réduire suffisamment notre consommation. Les cuisiniers doivent être les figures de proue et montrer à tous comment remplacer la viande de notre alimentation et sublimer les légumes : les chefs peuvent vraiment faire la différence, car ils savent cuisiner, » explique Guus Thijssen, coordinateur de l’Alliance Slow Food des chefs aux Pays-Bas. « Pouvoir se rassembler et collaborer, comme nous l’avons fait lors du congrès de l’Alliance à Montecatini est une chance : il est primordial d’inspirer les autres, d’apprendre, de développer de nouvelles disciplines et idées, et mijoter ainsi des solutions pour un futur meilleur. »

« Nous suivons les principes de Slow Food depuis longtemps et nous ne mettons au menu que des produits locaux et de saison. Avec la campagne Le changement au menu, nous voulons faire en sorte que les plats proposés dans notre restaurant soient un exemple pour nos clients ! » explique Altin Prenga, cuisinier de l’Alliance des chefs en Albanie. « C’est notre arme, à nous les chefs : éduquer à une consommation respectueuse de l’environnement. Nous pouvons représenter le changement et ce changement doit entrer dans les foyers ! Un exemple concret ? Nous avons pensé à construire un parcours agricole reliant étals, vignes et laboratoires de transformation, avec des panneaux indiquant les pratiques nocives nuisant à la nourriture et à l’environnement. Avec mon équipe, nous récolterons des fonds et parlerons des effets positifs d’une consommation alimentaire responsable !

Mijotons des solutions pour un futur meilleur est le deuxième défi de la campagne Le changement au menu.

Relevez le défi, mettez-vous aux fourneaux et combattez le changement climatique en cuisine : choisissez des ingrédients bons, propres et justes, réduisez votre consommation de viande et refusez tout animal issu de l’élevage intensif, choisissez le maquereau, les anchois ou les sardines au lieu du cabillaud, du thon ou du saumon et dites non au poisson d’élevage. Mangez plus de légumineuses et, bien entendu, de fruits et légumes de saison qui n’ont pas traversé la planète pour arriver jusqu’à votre assiette.

Joignez-vous à Slow Food, organisez un évènement avec un menu écolo et partagez vos photos et vidéos sur les réseaux sociaux avec les hashtags #MenuForChange #SlowFood

Vous pouvez participer de mille et une façons : en choisissant de cuisiner des produits de l’Arche du Goût et des Sentinelles Slow Food, en réutilisant des restes et en combattant le gaspillage alimentaire, en cuisinant végétarien, en organisant une activité ou en organisant une rencontre locale avec des producteurs pour découvrir comment vos aliments passent du champ à l’assiette.

Menées par suffisamment d’individus, ce sont les petites actions qui créent le changement.

Soutenez Slow Food

#MenuForChange #SlowFood

menu_for_change


  • Cette page vous a-t-elle appris quelque chose ?
    ¿Has aprendido algo nuevo de esta página?
    Você aprendeu alguma coisa nova nesta página?
    Haben Sie auf dieser Seite etwas Neues gelernt?
    Узнали ли вы что-то новое на этой странице?

  • yes   no