Slow Food : l’histoire d’une idée

Carlo Petrini et un groupe d’activistes créent Slow Food dans les années 80, dans le but initial de défendre les traditions régionales, une alimentation bonne, le plaisir gastronomique et un rythme de vie lent. En plus de vingt ans d’histoire, le mouvement s’est transformé jusqu’à intégrer une approche globale de l’alimentation, qui reconnaît les liens forts entre assiette, planète, individus, politique et culture. Aujourd’hui, Slow Food est un mouvement mondial impliquant des milliers de projets et des millions de gens dans plus de 160 pays.

1986

Slow Food voit le jour en Italie suite à une manifestation sur le site d’un futur McDonald, au pied des marches de la place d’Espagne à Rome.

1989

Le mouvement international Slow Food voit officiellement le jour à Paris où est signé le Manifeste de Slow Food.

1990

Le premier Congrès international de Slow Food se tient à Venise.
Le premier guide Osterie d’Italia est publié, marquant la création des éditions Slow Food Editore.

1992

Slow Food Allemagne voit le jour.

1993

Slow Food Suisse voit le jour.

1996

Slow Food organise la première édition du Salone del Gusto à Turin, où est présenté le projet de l’Arche du Goût. Le salon devient par la suite une manifestation biennale et l’une des plus grandes foires internationales dédiées aux artisans, aux produits artisanaux et aux petits producteurs préservant les traditions locales et les produits de qualité.

1997

Cheese, la première fête internationale de Slow Food dédiée aux produits laitiers, se tient à Bra pour la première fois. L’événement devient ensuite biennal.

2000

Le projet des Sentinelles est lancé.
Slow Food USA voit le jour.

2001

Le Manifeste de défense du fromage au lait cru est élaboré, lançant la campagne internationale Slow Cheese.

Le programme Master of Food, un nouveau projet de formation destiné aux adultes, est lancé par Slow Food Italie.

2003

La Fondation Slow Food pour la biodiversité voit le jour.

2004

La première édition de Terra Madre (la rencontre mondiale des communautés de la nourriture) se tient parallèlement au Salone del Gusto à Turin, en Italie, attirant environ 5000 délégués de 130 pays.
L’Université des Sciences gastronomiques est inaugurée à Pollenzo, en Italie, près du siège de Slow Food.
Gênes accueille le premier Slow Fish, une manifestation dédiée à la pêche durable et artisanale.
Slow Food Japon
 voit le jour.

2005

Slow Food organise pour la première fois au Brésil le Salão das Comunidades do Alimento, la première grande manifestation dédiée à l’alimentation traditionnelle.

2006

Slow Food USA constitue le Terra Madre Relief Fund, un fonds spécial pour aider les communautés de la nourriture de Louisiane frappées par l’ouragan Katrina.

Slow Food Royaume-Uni voit le jour.

2007

Slow Food organise son cinquième Congrès international à Puebla, au Mexique, et réunit 600 délégués internationaux. La Déclaration de Puebla est ratifiée, gage de prolonger l’aventure née 18 ans plus tôt.
Les premières occurrences locales de Terra Madre se tiennent au Brésil et en Biélorussie.
Vignerons d’Europe ouvre ses portes à Montpellier, rassemblant les viticulteurs européens autour du vin durable.
Le premier Markt des guten Geschmacks, le salon de l’alimentation bonne, propre et juste de Slow Food Allemagne, se tient à Stuttgart.
La première édition d’Algusto est organisée à Bilbao, en Espagne.

2008

Carlo Petrini devient l’une des « 50 personnalités qui peuvent sauver la planète » selon le journal The Guardian.
Le réseau Terra Madre organise des rassemblements en Éthiopie, aux Pays-Bas et en Irlande.
Slow Food USA organise Slow Food Nation, la grande fête de l’alimentation durable de qualité à San Francisco.
Les Marchés de la Terre, un réseau mondial de marchés paysans, voit le jour.
Slow Food Pays-Bas voit le jour.

2009

D’autres éditions locales de Terra Madre sont organisées en Tanzanie, en Argentine, en Bosnie-Herzégovine, en Norvège et en Autriche.

Eurogusto, une manifestation biennale consacrée à l’alimentation, au goût et à la culture réunissant les réseaux européens de Slow Food, se tient pour la première fois en France.
L’Alliance entre les chefs et les Sentinelles Slow Food voit le jour et des restaurants s’engagent à utiliser des produits des Sentinelles.
Slow Food USA œuvre pour de meilleurs repas à l’école avec sa campagne Time for Lunch, à commencer par 300 dégustations communautaires le jour de la fête du Travail.
Le premier Terra Madre Day est fêté le 10 décembre dans le monde entier, pour marquer le 20e anniversaire de Slow Food. Environ 200 000 personnes se retrouvent autour de 1000 événements dans 150 pays, pour promouvoir une nourriture bonne, propre et juste.
Le réseau international et la campagne Slow Fish voient le jour.

2010

Des rencontres nationales de Terra Madre se tiennent en Azerbaïdjan, Brésil, Canada, Corée du Sud, Géorgie et Kazakhstan, alors que le premier Terra Madre Balkans voit le jour en Bulgarie.
Les Sentinelles de tous les Balkans se retrouvent au Taste Festival d’Ustikolina en Bosnie.
Le projet des Jardins en Afrique voit le jour.

2011

Lancement de la nouvelle campagne Slow Europe appelant à des politiques européennes capables de promouvoir l’écologie, protéger la biodiversité et soutenir les petits producteurs.
Des communautés de la nourriture autochtones se rassemblent pour la première édition d’Indigenous Terra Madre à Jokkmokk, en Suède.
D’autres rencontres nationales de Terra Madre sont organisées en Arménie, en Autriche, en Corée du Sud, en Crimée, au Japon, en Russie et en Suisse.

2012

Carlo Petrini, le président de Slow Food, participe au Forum permanent des Nations unies sur les questions autochtones à New York.
Il intervient également lors du “Dialogue sur la sécurité alimentaire et l’alimentation pour un développement durable” lors de la Conférence des Nations Unies sur le Développement durable Rio+20.
Slow Food s’associe à d’autres ONG et organisations pour une meilleure Politique agricole commune (PAC). La Good Food March rassemble agriculteurs, citoyens et jeunes à Bruxelles, où Carlo Petrini présente nos requêtes au Parlement européen.
Le sixième Congrès international de Slow Food réunit à Turin 650 délégués de 95 pays et ratifie le nouveau document de position La centralité de la nourriture.

2013

Le projet ESSEDRA (Développement socio-économique et écologique des zones rurales) est créé pour cartographier la biodiversité alimentaire des Balkans.

AsiO Gusto, un événement réunissant le réseau Slow Food de toute l’Asie et l’Océanie, ouvre ses portes pour la première fois à Namyangju, en Corée du Sud.

Carlo Petrini reçoit la plus haute récompense environnementale des Nations unies (Champions of the Earth).

2014

Première édition de Slow Meat à Denver, États-Unis.
Dixième édition du Salone del Gusto et anniversaire des dix ans du réseau Terra Madre à Turin, en Italie. L’émission Food Programme de la BBC devient le partenaire médiatique de l’Arche du Goût, thème principal de l’événement.

2015

Slow Food Great China voit le jour.
Slow Food investit un pavillon à l’EXPO (universelle) de Milan et présente des expositions sur la biodiversité, les potagers, les fromages au lait cru et le vin. Au sein d’EXPO, du 3 au 6 octobre, l’événement “We Feed The Planet” organisé par Slow Food et Terra Madre Giovani rassemble 2500 jeunes agriculteurs du monde entier, pour redéfinir l’avenir de l’alimentation.
Du 3 au 7 novembre, Indigenous Terra Madre rassemble les communautés autochtones du monde entier à Shillong (Meghalaya, nord-est de l’Inde).
Du 12 au 13 décembre, le Slow Food Festival – Central Europe se tient à Cracovie, en Pologne.

2016

La toute première édition en plein air de Terra Madre Salone del Gusto se tient du 22 au 26 septembre, à Turin, en Italie, proposant une série de conférences au Théâtre Carignano. Plus d’un demi-million de visiteurs participent à l’événement.
Terra Madre Balkans se tient à Tirana, Albanie, du 2 au 5 juin.
Carlo Petrini est nommé Ambassadeur spécial de l’initiative Faim zéro en Europe par la FAO en mai.
La campagne Aime la Terre, défends le futur ouvre Slow Food à un modèle de financement participatif.


  • Cette page vous a-t-elle appris quelque chose ?
    ¿Has aprendido algo nuevo de esta página?
    Você aprendeu alguma coisa nova nesta página?
    Haben Sie auf dieser Seite etwas Neues gelernt?
    Узнали ли вы что-то новое на этой странице?

  • yes   no