Une Lettre Ouverte à la Communauté Slow Food

Chers responsables de l’ensemble des communautés et des convivium Slow Food,

Chers Slow Foodies,

En ces temps d’incertitude politique mondiale, caractérisés par une absence de vision stratégique et par l’érosion de valeurs qui nous sont chères telles que la solidarité, la justice sociale, le bien commun et l’inclusion, je vous écris ces mots dans l’espoir de vous donner courage face aux défis que vous affrontez au quotidien sur vos territoires.

La protection et la promotion de la biodiversité animale, végétale et gastronomique forment la ligne conductrice qui, depuis 20 ans, guide les pionniers de la création d’un nouveau modèle de développement socio-économique fondé sur l’harmonie entre l’homme et la nature. Grâce aux Sentinelles et à l’Arche du Goût, nous avons su redonner une identité, créer une valeur au sein de nombreuses communautés qui défendent avec amour et passion le territoire, les traditions et la culture des endroits où elles vivent.

© Alberto Peroli

Je vous invite à contribuer toujours plus à l’élaboration de notre grand catalogue, qui a atteint il y a quelques semaines le seuil des 5000 produits répartis à travers 91 pays du monde. Le catalogue incarne le symbole profond de cette famille dont nous faisons tous partie. Ce projet est la clé de lecture que nous retrouvons à travers toutes les évolutions de notre mouvement, il nous indique la direction à prendre pour l’immense travail qui nous attend en 2020 et au-delà. Derrière les produits de l’Arche, des communautés sont à pied d’œuvre pour réaffirmer l’importance des productions locales, des savoirs traditionnels et des biens communs. Elles sont le fer de lance d’un modèle de pensée économique alternatif et moderne.

Ce long voyage est accompagné par la recherche stratégique menée par notre Université des sciences gastronomiques et ses très jeunes étudiants qui apporteront leur pierre à l’édifice de la promotion du patrimoine. Ce voyage représente l’essence même de notre vocation commune et diverse aux quatre coins du monde, et continue de mettre en valeur les différents langages de la planète.

Je souhaite que cette ligne directrice partagée, d’ores et déjà approuvée par le Comité exécutif international, puisse être commune et participative à travers toute la planète.

Au moment même où les thématiques du changement climatique et de la protection de l’environnement concernent des millions de jeunes à travers le monde, Slow Food réaffirme son engagement pour la protection de la biodiversité.

  • Did you learn something new from this page?
  • yesno