Slow Food partenaire du projet Graines de Vie

grainesdevieSlow Food en France apporte son plein soutien à une belle initiative qui offre une réponse concrète aux problèmes de perte de biodiversité et de privatisation du vivant : Graines de Vie a su fédérer différents acteurs de la biodiversité autour de ce projet. L’association à l’escargot ne pouvait qu’être partenaire d’un mouvement qui entend préserver les savoir-faire grâce à la transmission et aider les citoyens à se réapproprier ce bien commun que sont les semences.

75% des espèces comestibles ont disparu en moins d’un siècle (source FAO). Quant aux espèces restantes…  Il faudrait manger 26 pêches d’aujourd’hui pour retrouver la valeur nutritionnelle d’une pêche de 1950. De même, les variétés de pommes d’autrefois contenaient jusqu’à 100 fois plus de vitamines que certaines des variétés modernes (source rapport « Still No Free Lunch » de Brian Halweil, du World Watch Institute, Etats-Unis).

Fort de ces constats, et de la maxime «  si tu veux nourrir un homme un jour donne lui un repas, si tu veux le nourrir toute sa vie apprend lui à cultiver son jardin », Graines de Vie lance un mouvement citoyen de libéralisation et démocratisation des savoir-faire liés à la reproduction et à la conservation des semences.

Concrètement, le projet entend :

. Former des ambassadeurs de la biodiversité à la reproduction et de la conservation des graines au Conservatoire de Sainte-Marthe et d’Intelligence Verte. Ces ambassadeurs seront issus des principaux mouvements et associations de sauvegarde de la biodiversité. Ils s’engagent à leur tour à transmettre ce savoir à 50 personnes dans l’année, soit très vite 10 000 personnes qualifiées.

. Créer un programme pédagogique vidéo en ligne, accessible à tous gratuitement, en partenariat avec Sikana. Toutes les méthodes de reproduction et conservation des semences seront illustrées afin de démocratiser ce savoir faire au plus grand nombre.

. Sauvegarder et multiplier 150 variétés anciennes en danger de disparition, qui seront distribuées aux ambassadeurs Graines de Vie.

Ce sont les jardiniers qui de tout temps ont été les meilleurs gardiens de la biodiversité. Il y a 13 millions de jardiniers en France. C’est une force citoyenne qui s’ignore, la plus bénéfique à la collectivité.

La première étape essentielle est de lever les fonds nécessaires au fonctionnement du projet.

L’appel à contributions est lancé sur la plateforme KissKissBankBank, et en quelques jours ce sont déjà 10% du montant qui ont été récoltés. Il reste 56 jours pour parvenir aux 54 000 euros dont Graines de Vie a besoin pour lancer le mouvement.

Graines de Vie bénéficie du support et de l’expertise des initiateurs du projet : association « Intelligence Verte », Conservatoire de Sainte-Marthe, Centre de Formation bio de Sainte-Marthe, Sikana (Université libre des Savoir-Faire en ligne).

Ont déjà répondu présents à l’appel de Graines de Vie : Slow Food, Slow Money, Incroyables Comestibles, Graines de Troc et les Jardins de Cocagne.

Pour plus d’information sur Graines de Vie, vous pouvez consulter le site du projet grainesdevie.net/actualites ou sa page Facebook.

  • Did you learn something new from this page?
  • yes   no