Slow Food adopte officiellement le nouveau statut de Fondation participative

Le Congrès international organisé en juillet dernier à Pollenzo, en Italie, a permis d’avancer concrètement vers un statut juridique permettant une participation plus large de tous les sujets intéressés, non seulement dans leur collaboration avec Slow Food, mais aussi en intégrant le mouvement autrement (tel que défini lors du précédent congrès, organisé à Chengdu).

En juillet 2022, le Congrès de Slow Food a voté en faveur du changement de statut juridique, passant de l’association à la Fondation participative.

Ce changement a pris effet, le 28 novembre 2022 suivant la feuille de route légale.

Une Fondation participative est l’organisation à but non lucratif dont les caractéristiques, selon la législation italienne, reflètent le mieux la nature et les objectifs de Slow Food.

Ce nouveau statut permet aux membres, mais aussi aux individus, entités publiques et privées, organisations, groupes locaux et bureaux territoriaux de faire officiellement partie de Slow Food.

En d’autres termes, le nouveau statut juridique ne change pas l’essence de Slow Food tout en permettant une participation plus vaste dans notre mouvement mondial.

À la date du Congrès (juillet 2022), tous les membres de Slow Food, dans leur diversité, demeurent membres (ou participants, comme le définissent les statuts italiens, transposés dans la nouvelle structure de Fondation participative) de la Fondation Slow Food.

Le nouveau Conseil de direction de Slow Food œuvre à définir les différentes manières dont les individus, entités publiques et privées, organisations, groupes locaux et bureaux territoriaux peuvent intégrer Slow Food.

La nouvelle Politique de confidentialité est disponible ici.

Si vous avez le moindre doute, retrouvez ici la Foire aux questions (et leurs réponses !) concernant le nouveau statut juridique.

Découvrez le nouveau Comité exécutif et le Conseil international de Slow Food

  • Did you learn something new from this page?
  • yesno