Vous avez réussi !

14 Fév 2017

fra_banner_800x600px

Grâce à vous, donateurs et adhérents, nous avons pu financer une partie importante des activités de Slow Food en 2016. Chaque année, Slow Food œuvre dans le monde entier à protéger la biodiversité, à bâtir des ponts entre producteurs et consommateurs et à informer le public sur les sujets les plus urgents concernant notre système alimentaire. Mais pour accomplir tout cela, nous avons besoin de vous.

Regardez ce que vous avez contribué à réaliser en 2016

JARDINS EN AFRIQUE : Des aliments frais et sains pour les écoles et les communautés

En 2016, nous avons créé 597 nouveaux jardins dans 17 pays d’Afrique et ainsi atteint un total de 2607 jardins potagers (dont 1200 dans des écoles et 1407 au sein de communautés). 2300 personnes ont suivi des programmes de formation intensifs sur les techniques agroécologiques, la gestion des terres, de l’eau et les semences.

ARCHE DU GOÛT :  Le catalogue mondial des produits traditionnels en voie de disparition

Au cours de l’année 2016, nous avons publié 1181 fiches produits de 95 pays du monde.

Les 10 pays ayant compté le plus grand nombre de nouvelles entrées en 2016 sont : France (172), Brésil (76), Pérou (74), Chine (44), Mexique (39), États-Unis (38), Royaume-Uni (36), Afrique du Sud (30), Australie (29) et Chili (28).

SENTINELLES SLOW FOOD : De bonnes pratiques pour protéger la biodiversité et améliorer les économies locales

En 2016, nous avons lancé 45 nouvelles Sentinelles, pour atteindre un total de 514 Sentinelles actives dans 67 pays. Les pays ayant accueilli au moins une nouvelle Sentinelle en 2016 sont : Autriche (3), Belgique (2), Brésil (1), Bulgarie (1), Canada (1), Colombie (1), Indonésie (3), Italie (17), Macédoine (1), Mexique (6), Pérou (1), Royaume-Uni (1), République Tchèque (1), Roumanie (1), Afrique du Sud (1), Tanzanie (1) et Ouganda (3).

ALLIANCE SLOW FOOD DES CHEFS : Faire venir les produits fermiers dans les restaurants

En 2016, l’Alliance des chefs s’est établie au Brésil, en Argentine, en Équateur, au Kenya, en Ouganda, en Inde, en Belgique, en France et en Allemagne. Aujourd’hui, ce projet compte 700 chefs dans 15 pays.

MARCHÉS DE LA TERRE : Réduire les distances entre producteurs et consommateurs

En 2016, de nouveaux Marchés de la Terre ont vu le jour au Chili (4), en Italie (5), en Lettonie (1), en Espagne (1), en Turquie (1) et en Ouganda (1). Aujourd’hui, on compte 59 marchés de la Terre dans 17 pays.

Seule la biodiversité assurera une alimentation bonne, propre et juste pour tous, sans détruire la planète. L’agriculture intensive, basée sur un nombre limité de variétés cultivées à coups d’engrais chimiques et de pesticides, ainsi que l’élevage de quelques races animales selon des méthodes industrielles, sont nocives pour l’environnement et pour notre santé.

Les dons ont été récoltés par la Fondation Slow Food pour la Biodiversité, l’entité chargée de la promotion et de la coordination des projets de défense de la biodiversité dans le monde.

Continuez à nous suivre et à nous soutenir.

Blog & news

Changer le monde grâce à la nourriture

Découvrez comment vous pouvez restaurer les écosystèmes, les communautés et votre propre santé grâce à notre boîte à outils RegenerAction.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Nom
Privacy Policy
Newsletter