Vieille de plusieurs siècles et ancrée dans la tradition, la bière Umqombothi rejoint l’Arche

15 Fév 2017

image_newsletter

Le 4000e passager de l’Arche du Goût, le catalogue international de produits alimentaires de Slow Food, nous vient du peuple des Xhosa en Afrique du Sud. Une bière artisanale, appelée Umqombothi, qui illustre une étape importante du projet de Slow Food.

Plusieurs centaines d’années avant que la bière artisanale ne devienne tendance, le peuple des Xhosa brassait sa propre bière locale à partir d’ingrédients et d’outils issus de sa région d’origine.

Les Xhosa se sont installés dans la province du Cap oriental après avoir quitté la région des Grands Lacs située plus au nord en Afrique centrale. Ce peuple comportait principalement des éleveurs de bétail, mais également de chèvres, moutons et volaille. Ils cultivaient principalement le sorgo, le millet, la citrouille, les haricots et le maïs.

Lorsque les agriculteurs européens sont arrivés dans la région à la fin du XVIIIe siècle, des conflits ont éclaté entre ces deux groupes luttant pour s’approprier les terres agricoles et sources d’eau. Ces guerres ont duré environ 100 ans, entraînant progressivement l’appauvrissement du peuple Xhosa, obligé de migrer vers les zones urbaines pour trouver du travail. Les jeunes générations qui ont maintenant perdu tout contact avec leurs racines paysannes cèdent à la malbouffe et à un style de vie urbain, ce qui crée des problèmes d’obésité et de diabète.

Umqombothi est une bière traditionnelle Xhosa préparée à base de grains de maïs, de malt de maïs broyé, de malt de sorgo broyé, de levure (traditionnellement issue des racines fourragères de la plante Mortwortel, Glia gummifera) et d’eau. La bière a un aspect opaque et une couleur légèrement ambrée. Elle est connue pour sa consistance épaisse, crémeuse et granuleuse à cause du maïs, et son goût fort et caractéristiquement amer.

Umqombothi est brassée selon des méthodes traditionnelles qui varient légèrement selon les régions. Les Xhosa recueillent le moût fermenté à travers un filtre d’herbe tissée en forme de tube appelé intluzo.

Umqombothi_beer_strainer

Les filtres sont fabriqués en cousant des tiges de carex torsadées et soigneusement préparées. Leur fabrication est confiée uniquement aux personnes âgées, qui utilisent cette technique vieille de plusieurs siècles. Il s’agit d’un travail complexe et laborieux qui demande une grande patience et une volonté d’apprendre et de transmettre son savoir. Les plus jeunes sont parfois réticents à apprendre cette méthode de fabrication qui risque donc de disparaître. Une telle disparition représenterait une perte de savoir pour les techniques de brassage traditionnelles. Symboliquement, l’intluzo était un instrument très important dans un ménage Xhosa traditionnel. On l’offrait par exemple comme cadeau de noce à des jeunes mariés. Malheureusement, les filtres industriels en métal sont aujourd’hui plus couramment utilisés.

Umqombothi joue un rôle important sur le plan culturel, social et spirituel. La bière participe aux célébrations nommées Abakwetha dans la culture Xhosa, qui fêtent le retour des jeunes hommes après leur initiation et leur circoncision traditionnelle. Elle fait également partie du rituel pour appeler les ancêtres (amadlozi) et joue un rôle central dans de nombreux évènements de la vie, tels que les mariages, funérailles et les imbizos (réunions traditionnelles).

D’autres produits Xhosa font déjà partie de l’Arche du Goût, tels que la chèvre Xhosa du Cap oriental, la race bovine Nguni et une variété régionale du champignon Amakhowe. D’autres produits rejoindront prochainement l’Arche.

Notre espoir est de permettre à tous les Sud-africains de regagner de l’intérêt et de la fierté pour leur culture alimentaire traditionnelle, grâce à la popularité de l’Arche du Goût qui met en valeur des produits traditionnels.

Pour en savoir plus sur l’Arche du Goût ou soumettre un produit, cliquer ici.

Blog & news

Changer le monde grâce à la nourriture

Découvrez comment vous pouvez restaurer les écosystèmes, les communautés et votre propre santé grâce à notre boîte à outils RegenerAction.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Nom
Privacy Policy
Newsletter