Slow Food soutient le Tribunal Monsanto : signez la pétition !

16 Sep 2016

 

gmo_no_field_taro-735x350

Leader mondial de la production d’organismes génétiquement modifiés et principal producteur mondial de semences conventionnelles, Monsanto est l’une des entreprises les plus controversées de l’histoire de l’industrie. Depuis sa fondation en 1901, la multinationale de Saint Louis a accumulé plusieurs procès pour négligence, fraude, désastre écologique et sanitaire et usage de faux. Et dans les faits, les motifs d’accusation de Monsanto, qui continue à se définir comme une « entreprise des sciences de la vie » ne manquent pas : le modèle agro-industriel qu’elle promeut est à l’origine d’au moins un tiers des émissions mondiales de gaz à effet de serre dues à l’activité anthropique et l’entreprise est largement responsable de l’appauvrissement des terres et des ressources hydriques, de l’extinction de la biodiversité et de la marginalisation de millions de petits paysans.

 

Face à tout cela, les actions de protestation comme la marche mondiale qui a eu lieu au printemps dernier, semblent ne pas suffire. Il est nécessaire d’analyser en détail la situation et de formuler une accusation précise et efficace, de mettre en évidence les instruments légaux existants (ou non) afin que les grandes corporations comme Monsanto soient jugées pour leurs crimes.

 

C’est dans cette optique qu’est né le Tribunal Monsanto, créé à La Haye, aux Pays-Bas, avec le soutien de Slow Food et d’autres mouvements civiques, d’Ong et de personnalités internationales – dont la Française Marie-Monique Robin, auteur de Le monde selon Monsanto, et l’australien Andre Leu, président de la Fédération internationale des mouvements d’agriculture biologique. Le tribunal compte « juger les crimes dont la multinationale est coupable dans le secteur environnemental et sanitaire et contribuer à la reconnaissance du crime d’écocide dans le droit international ».

 

La multinationale ignore en effet les dommages humains et écologiques causés par ses projets et poursuit ses activités dévastatrices grâce à une stratégie de dissimulation systématique : mensonges, corruption, financement d’études scientifiques frauduleuses, pressions sur les scientifiques indépendants, manipulation des organes de presse, activité de lobbying sur les institutions politiques, etc. L’histoire de Monsanto est le symbole même de l’impunité des entreprises transnationales et de leurs dirigeants, qui par leurs décisions et leurs actes, contribuent au changement climatique et au dérèglement de la biosphère, menaçant ainsi la sûreté de la planète.

 

Du 14 au 16 octobre 2016 à La Haye, le Tribunal Monsanto, qui ne bénéficie pas d’une reconnaissance internationale, mais sera animé par des juges et avocats professionnels, aura pour mission d’évaluer les crimes imputés à Monsanto via de véritables chefs d’accusation. À ce jour, aucun instrument juridique ne permet de condamner pénalement une entreprise comme Monsanto ou ses dirigeants. Par l’institution d’un procès exemplaire basé sur les principes directeurs sur les entreprises et droits de l’homme adoptés par l’Onu en 2011 et la présence d’une centaine de victimes venues du monde entier, on tentera d’obtenir une condamnation contre l’entreprise par un véritable tribunal et de contribuer à la création de mécanismes internationaux permettant aux victimes des multinationales d’obtenir justice.

 

Vous aussi, vous pouvez agir ! La défense de la sûreté de la planète et des conditions mêmes d’existence est une question qui nous concerne tous et seul un élan collectif permettra de bloquer cette machine de destruction !

 

Signez vous aussi la pétition et partagez-la !

 

Et pour en savoir plus, participez au Forum de Terra Madre “Semi sotto Brevetto” (Semences brevetées), qui aura lieu le vendredi 23 septembre à Turin, dans le cadre de Terra Madre Salone del Gusto.

 

 

À lire également (en italien) :

 

Nove buoni motivi per marciare contro Monsanto (Neuf bonnes raisons de marcher contre Monsanto). Ou pour partager cet article 

 

 

Blog & news

Changer le monde grâce à la nourriture

Découvrez comment vous pouvez restaurer les écosystèmes, les communautés et votre propre santé grâce à notre boîte à outils RegenerAction.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Nom
Privacy Policy
Newsletter