Slow Food change de visage

16 Mai 2014

slowfooditalypresidentLe huitième Congrès national de l’association italienne s’est déroulé du 9 au 11 mai, à Riva del Garda, et a conduit à l’élection du neuvième Comité Exécutif qui guidera l’association italienne dans les années à venir. Pour la première fois dans l’histoire du congrès, les délégués – en grande partie des nouveaux visages qui ont en peu de temps régénéré les conviviums italiens avec leur énergie et leurs idées – ont été appelés à exprimer leur préférence entre deux listes et ont plébiscité celle conduite par Gaetano Pascale. Originaire de Campanie, agronome, expert en huile et en vin, l’histoire de “Nino” au sein de l’association est longue. Il s’y est inscrit en 1997 pour ensuite prendre la tête du convivium de la Valle Telesina.

Le titre de son programme est porteur de sens et Slow Food pourrait l’utiliser à de nombreuses reprises : « Nous semons le futur… en cultivant le présent ». C’est bien ce que Slow Food fait avec les Jardins écoles ou les Jardins potagers en Afrique, et avec chacune des Sentinelles, communautés de la nourriture et projets gastronomiques en Italie et dans le reste du monde. Le nouveau programme de Slow Food Italie nous pousse à élargir notre horizon, à « regarder autrement » notre génération, notre territoire, notre culture et les grands thèmes de la gastronomie pour parvenir à semer le futur que nous souhaitons. Et cela nous conduit, d’un autre côté, à garder les pieds bien sur terre pour la réalisation des projets associatifs. Il n’y a pas de contradiction dans tout cela, car Carlo Petrini lui-même dans son discours d’introduction a appelé l’association à être à la fois visionnaire et pragmatique. Et le programme le voici, dans la déclaration prononcée à chaud par le nouveau président : « Nous nous engagerons à marquer une continuité avec tout ce qui a été fait, mais aussi une rupture avec ce qu’il reste encore à faire. Dans les quatre prochaines années, les deux listes disparaîtront au profit d’une grande association du nom de Slow Food et qui, dans toutes ses actions, aura toujours et quoi qu’il arrive pour fondement Terra Madre, cette ligne d’horizon visionnaire et concrète grâce à laquelle, encore aujourd’hui, nous réussissons à préserver la biodiversité, à prévenir l’accaparement des terres, à en garantir la fertilité… »

En parallèle, le 11 mai a été l’occasion d’élire le nouveau Comité exécutif des Pays-Bas et son nouveau président, Jack Stroeken. Tout comme pour Nino, Jack Stroeken – diplômé d’un Master en marketing et affaires et fort d’un engagement sérieux dans des organisations comme Ouwehand Fish ou la plateforme Van Moeder Natuur – n’est pas un nouveau visage pour l’association. Lors du mandat exécutif précédent, Jack Stroeken avait suivi de près les rapports avec les conviviums néerlandais, en travaillant à leurs côtés pour mettre leurs projets en valeur. Dans son discours, il a mis en évidence l’énorme potentiel d’un mouvement comme Slow Food, dans un moment historique où les réflexions et discours sur l’alimentation sont nombreux. Sans oublier que « Ceci n’aura lieu que si nous construisons un pont vers le grand public néerlandais, pour que Slow Food ait un impact social plus important et une plus grande pertinence dans notre pays. Slow Food est dans une position unique. Nous sommes la seule organisation de producteurs et de consommateurs des Pays-Bas, peut-être du monde. Et nous sommes dans la position idéale pour créer des connexions entre consommateurs et producteurs. Il s’agit d’une charge d’énergie positive, de potentiels et de diversités. »

Tels sont les visages de Slow Food dans le monde entier, nombreux et divers, et pourtant l’association travaille à l’échelle planétaire à atteindre de grands objectifs communs tels que le renforcement du réseau, la préservation de la biodiversité et l’implication de toute l’association pour l’Afrique. Et dans le monde entier, elle œuvre sans relâche et met en chantier de nouvelles forces pour semer ce futur que nous souhaitons. Plus durable, plus riche, plus beau. Un futur que nous sommes déjà en train de construire avec de la détermination, de la confiance, une capacité à rebattre les cartes, avec de petits gestes et de grands programmes qui, ensemble, contribuent à une transformation lente, mais radicale.

Félicitations Nino. Félicitations Jack. Semons ensemble le futur

 

Comité exécutif Slow Food Italie

Nino Pascale : président

Daniele Buttignol : secrétaire général

Lorenzo Berlendis

Sonia Chellini

Francesca Rocchi

Cinzia Scaffidi

 

Comité exécutif Slow Food Pays-Bas

Jack Stroeken : Président

Rob Cozzi : Secrétaire

Paul Koopmans : Trésorier

Guus Thijssen : Slow Food Youth Network

Ton Jansen : Producteur

Dorien Brugmans : Marketing

Roland de Ligny : Relations publiques

Blog & news

Changer le monde grâce à la nourriture

Découvrez comment vous pouvez restaurer les écosystèmes, les communautés et votre propre santé grâce à notre boîte à outils RegenerAction.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Nom
Privacy Policy
Newsletter