Le pouvoir des légumes secs

08 Fév 2016

La FAO (l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) a déclaré l’année 2016, Année des légumineuses ! Ces cultures de légumes séchés, comprenant haricots, lentilles et pois chiches, sont importantes pour la sécurité alimentaire des communautés du monde entier et permettent également de fixer l’azote dans le sol, contribuant ainsi à sa fertilité. Ce mois-ci, nous faisons un zoom sur quelques-unes des légumineuses montées à bord de l’Arche du Goût de Slow Food!

Terra_Madre_Indigenous_2

 

 

 

 

 

1)Pays-Bas – Kollumer Zoete Erwt – https://www.fondazioneslowfood.com/en/ark-of-taste-slow-food/kollumer-swiete-eart-sweet-gray-pea/

Le pois Kollumer Sweet Gray est une variété régionale ancienne quasiment oubliée depuis les années 60. Seuls six pois sauvés sont à l’origine de la production limitée existant actuellement dans le Friesland, au nord des Pays-Bas.

2)Inde – Ka Nub – https://www.fondazioneslowfood.com/en/ark-of-taste-slow-food/ka-nub-bean/

Le nom ka nub est souvent traduit par « haricot géant de la jungle ». On le trouve généralement pendu dans les maisons, non seulement pour des questions de séchage, mais aussi de décoration. En dehors de son utilisation en cuisine, le ka nub sert aussi pour la toilette et la lessive.

3)Venezuela – Mata de Todi – https://www.fondazioneslowfood.com/en/ark-of-taste-slow-food/mata-de-todi-2/

Ce haricot séché et grillé dégage une odeur proche du cacao. Il était autrefois moulu et la poudre obtenue servait à préparer une boisson à la saveur chocolatée.

4)Rwanda – Umwizarahenda – https://www.fondazioneslowfood.com/en/ark-of-taste-slow-food/umwizarahenda/

L’Umwizarahenda est un haricot rouge foncé, cultivé dans le nord du Rwanda. Ces haricots sont souvent offerts aux jeunes mariées par leur belle-mère, lors de la cérémonie de Gutekesha.

5)Turquie – Kara Mercimek – https://www.fondazioneslowfood.com/en/ark-of-taste-slow-food/kara-mercimek-black-lentils/

Les lentilles noires, ou kara mercimek, sont cultivées sur les terres sèches et les terrains vagues de la province de Kazımkarabekir. Si leur peau est sombre, l’intérieur des lentilles est rougeâtre. Cette variété, dont le taux en protéines et en fer est élevé, est souvent préparée en soupe.

6)Angleterre – Carlin Peas – https://www.fondazioneslowfood.com/en/ark-of-taste-slow-food/carlin-peas/

Les pois Carlin tirent leur nom du dimanche de la Passion (Carlin Sunday), pendant le Carême du calendrier chrétien, durant lequel on les consommait traditionnellement. Ils composent également un plat populaire du Lancashire servi le 5 novembre (Bonfire night).

7)Panama – Guandú – https://www.fondazioneslowfood.com/en/ark-of-taste-slow-food/guandu-2/

Les haricots Guandú ont sans doute été introduits sur le continent américain au XVIIe siècle, via le commerce des esclaves. Ces haricots peuvent être verts, noirs ou tachetés. On dit que les noirs sont les plus goûteux et que les verts conviennent mieux à la préparation d’une soupe.

8)France – Pois Blond de la Planèze – https://www.fondazioneslowfood.com/en/ark-of-taste-slow-food/blonde-peas-from-the-planeze/

Cette zone de production est constituée de petites « planèzes » (des plateaux de basalte volcanique limités par deux vallées). Ces pois ne sont pas farineux et possèdent une saveur douce rappelant la noisette. L’une des recettes traditionnelles requière de cuire ces pois 7 à 8 heures avec des pieds de porc, dans le four communal utilisé pour faire le pain.

9)États-Unis – Tepary Bean – https://www.fondazioneslowfood.com/en/ark-of-taste-slow-food/brown-and-white-tepary-bean/

Le haricot Tepary s’est adapté aux conditions climatiques du sud-ouest américain. Il résiste ainsi à la sécheresse et est capable de mûrir grâce à un seul arrosage ou à un orage. Les indiens Hopi utilisent ces haricots pour rompre le jeûne traditionnel. Ils les enfouissent sous du sable chaud et les font cuire dans l’eau salée.

10)Italie – Fagiolo Bianco di Frattura – https://www.fondazioneslowfood.com/en/ark-of-taste-slow-food/frattura-white-bean/

La ville de Frattura a été reconstruite en 1941 après un tremblement de terre en 1915. Les habitants relogés ont alors fait de leur ancienne maison des potagers et des jardins où ils cultivent ces haricots blancs. Chaque année, en octobre, la ville fête la Pupazza, un grand personnage constitué des tuteurs ayant soutenu les haricots des jardins des habitants.

Blog & news

Changer le monde grâce à la nourriture

Découvrez comment vous pouvez restaurer les écosystèmes, les communautés et votre propre santé grâce à notre boîte à outils RegenerAction.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Nom
Privacy Policy
Newsletter