L’automne asiatique de Slow Food

06 Août 2015

SF0085828

Avec son énorme culture gastronomique, son patrimoine de biodiversité végétale et animale et l’impact que les choix alimentaires de plus de 4 milliards d’habitants ont sur la planète, l’Asie est bien entendu un continent stratégique pour Slow Food. Le travail de l’association y est suivi avec un enthousiasme croissant par la population, qui prête une attention grandissante aux problématiques environnementales, et notamment à la durabilité de la production agricole. Cette nouvelle sensibilité se manifeste aussi à travers le nombre de projets que Slow Food a réussi à développer : plus de 200 communautés nourricières, 14 Sentinelles, 4 Marchés de la Terre et presque 300 produits embarqués dans l’Arche du Goût.

La Chine joue bien sûr un rôle important : son territoire couvre une superficie presque aussi grande que l’Europe, elle est le plus grand pays producteur agricole du monde et le troisième dans la production biologique. La naissance de Slow Food Great China en janvier 2015 est la preuve tangible de cette nouvelle sensibilité. L’association nouvellement créée donnera le coup d’envoi d’une série d’événements en Asie qui ont pour but de promouvoir et de valoriser la nourriture locale, de bâtir des réseaux de producteurs et de leur permettre d’aller à la rencontre des consommateurs.

A Pékin, du 23 au 26 septembre, aura lieu le Slow Food Beijing Festival : quatre jours pour se plonger dans les thématiques chères à Slow Food, comme l’importance des cultures et traditions locales, la protection de la biodiversité et l’importance de l’éducation au goût. Un forum et des ateliers donneront la possibilité aux différents protagonistes de la filière alimentaire présents de partager leurs expériences et de discuter des sujets liés à la production de nourriture. L’événement donnera une place importante à l’Arche du Goût. Seront notamment présentés les 100 premiers produits chinois embarqués sur l’Arche et une exposition expliquera l’importance de ce projet de catalogue international. Il y aura aussi un espace dédié à la dégustation de Sentinelles Slow Food venues d’ailleurs, afin de les faire découvrir au public chinois. L’événement, organisé en collaboration avec la Free Trade Zone de l’aéroport de Pékin (à l’intérieur de la Beijing Design Week), a entre autres comme partenaire le ShunXin Agriculture Group et Air China.

Cet automne Terra Madre Indigènes sera également au rendez-vous. Organisé pour la première fois en 2011 à Jokkmokk (Suède) par les Samis, l’évènement Slow Food dédié complètement aux populations indigènes réunit des représentants des communautés indigènes des quatre coins du globe pour célébrer leurs cultures alimentaires et la biodiversité locale. Cette année, il aura lieu du 3 au 7 novembre à Shillong, dans la région du Meghalaya (nord-est de l’Inde). Issu de la collaboration entre l’Indigenous Partnership for Agrobiodiversity and Food Sovereignty, Slow Food et la North East Slow Food and Agrobiodiversity Society (NESFAS), Terra Madre Indigènes impliquera 40 villages indiens et de nombreuses communautés nourricières, donnant ainsi la parole aux classes les plus marginalisées de la société, que ce soient les petits producteurs ou les femmes. Terra Madre Indigènes est une occasion importante pour réfléchir sur l’évolution de notre alimentation et sur les questions agro-écologiques liées aux populations indigènes. Le débat contribue au partage des savoirs et savoir-faire, en promouvant et soutenant un standard environnemental dans lequel tous les hommes et les femmes peuvent jouir d’une nourriture bonne pour eux et pour la planète.

Enfin, du 18 au 22 novembre se tiendra à Kintex (Corée du Sud) le Festival Slow Food de l’Asie et du Pacifique (originellement appelé AsioGusto). Inspirée du Salone del Gusto et Terra Madre, cette biennale est vite devenue une référence pour tous ceux qui partagent la philosophie de Slow Food. Organisé par Slow Food Corée, en collaboration avec Slow Food et la Design House Inc, l’événement réunira 50 exposants internationaux et 300 exposants coréens, ainsi que des paysans, artisans, communautés nourricières, chefs et jeunes intéressés par les thématiques liée à la nourriture. Le programme, dédié à deux thèmes principaux que sont les Mémoires du Goût et les 5 Éléments à Table, prévoit des ateliers et des zones dédiées aux principales thématiques de Slow Food. Notamment, dans celle consacrée à Terra Madre, se réuniront 500 personnes du réseau associatif pour des ateliers à la découverte des saveurs traditionnelles à travers les cinq sens et les éléments de l’Univers. Une attention particulière est prêtée à l’éducation, bien sûr ; des ateliers pour les enfants et des conférences pour les adultes viendront donc s’ajouter au programme de cet événement qui entend aborder et approfondir toutes les dimensions de l’acte de manger.

Préparez vos valises : cet automne, Slow Food s’envole pour l’Asie !

Photo: © Richard Maxim Rayner

Blog & news

Changer le monde grâce à la nourriture

Découvrez comment vous pouvez restaurer les écosystèmes, les communautés et votre propre santé grâce à notre boîte à outils RegenerAction.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Nom
Privacy Policy
Newsletter