Deux recettes en une : pilaf doshama et pilaf de riz à l’aneth

17 Fév 2021

Ce mois-ci, l’Alliance des Cuisiniers nous propose une recette traditionnelle azérie, le pilaf de riz

Firdovsi Ismayilov, chef membre de l’Alliance Slow Food des Cuisiniers en Azerbaïdjan, nous partage une recette consistante et savoureuse qu’on retrouve souvent dans les menus de fête, au Nouvel An ou lors du Novruz, la fête nationale qui a lieu au printemps. L’Alliance des Cuisinier.e.s est née récemment dans le cadre du projet COVCHEG (Community-based Value Chain Enhancement in the Greater Caucasus Mountains area in Azerbaijan), qui vise à promouvoir la chaîne de valeur communautaire de la région du Grand Caucase en Azerbaïdjan. Le projet est financé par l’UE et supervisé par Slow Food en collaboration avec le bureau national du tourisme (Azerbaijan Tourism Board – ATB) qui valorise la gastronomie locale et le patrimoine culturel, afin d’encourager la renaissance économique et le bien-être des communautés rurales du pays.

pilaf de riz

Firdovsi est azéri, originaire de Lankaran, une ville fortement liée à la cuisine traditionnelle du sud de l’Azerbaïdjan. Il cultive depuis tout petit une vraie passion pour la cuisine traditionnelle. Afin d’améliorer sa technique, il rejoint rapidement la capitale Bakou toujours avec l’idée de promouvoir la cuisine de sa région d’origine. En 2020, son intérêt marqué pour les recettes traditionnelles et les produits locaux l’a conduit à devenir un des premiers membres de l’Alliance Slow Food des Cuisinier.e.s en Azerbaïdjan.

Pour la recette du mois, Firdovsi a choisi une préparation traditionnelle qui utilise deux produits référencés à l’Arche du Goût – les châtaignes des Monts du Caucase et la confiture de cynorhodon sauvage, une des trois premières Sentinelles Slow Food en Azerbaïdjan.

 

Pilaf doshama e Pilaf de riz à l’aneth

pilaf de riz

Ingrédients (4 personnes)

• 5 tasses de riz

• 1 poulet

• 250 g de beurre

• 2 cuillères de yaourt au lait entier battu avec 2 œufs

• 2 oignons de taille moyenne

• 2-3 cuillères de confiture de cynorhodon

• 250 g de châtaignes épluchées

• 2 poignées d’aneth haché

• 100 g de raisins secs

• 100 g de dattes

• 100 g d’abricots secs

• Curcuma

• Sel et poivre

Préparation:

Rincer le riz, le recouvrir d’eau et le laisser immergé pendant environ 30 minutes à température ambiante. Faire cuire le poulet à feu doux jusqu’à ce qu’il soit à moitié cuit. Le couper en morceaux, saler et poivrer et ajouter la confiture de cynorhodon. Faire cuire et faire sécher les châtaignes. Émincer et faire frire les oignons jusqu’à ce qu’ils deviennent légèrement dorés. Porter à ébullition une casserole d’eau, saler et verser le riz égoutté, afin de le faire cuire pendant 5 à 7 minutes, jusqu’à ce qu’il soit fondant à l’intérieur et encore craquant à l’extérieur. Égoutter le riz à mi-cuisson. Faire fondre le beurre dans une poêle à feu moyen/vif. Mélanger ½ tasse de riz avec le yaourt aux œufs et verser le mélange dans le beurre fondu. Ajouter le poulet, les châtaignes et l’oignon émincé. Recouvrir avec le reste de riz, en ajoutant le curcuma et l’aneth haché. Terminer avec le reste de beurre et les fruits secs. Recouvrir la poêle avec un torchon et fermer avec le couvercle. Baisser à feu doux/moyen et laisser cuire pendant 30 minutes. Goûter les grains de riz afin de vérifier leur consistance fondante. Vérifier la formation d’une croûte sur le dessus avec une fourchette. Servir chaud.

Bon appétit !

Blog & news

Changer le monde grâce à la nourriture

Découvrez comment vous pouvez restaurer les écosystèmes, les communautés et votre propre santé grâce à notre boîte à outils RegenerAction.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Nom
Privacy Policy
Newsletter