Dégustations de biodiversité

08 Avr 2015

digustazionePour Slow Food, l’expérience a toujours été l’achèvement naturel de la théorie. Nous pourrions discuter pendant des heures des systèmes agricoles, des aliments toujours pareils à eux-mêmes ou de combien est bénéfique la biodiversité… Mais un des moyens les plus efficaces et surprenants que nous ayons pour nous approprier, non sans plaisir, de la signification de biodiversité est de goûter. Pour cette raison, une partie du stand de Slow Food à Expo 2015 est consacrée à la découverte de la diversité des fromages au lait cru et des vins.

Pourquoi avoir choisi les fromages ? Parce que, plus que tout autre aliment, ils constituent l’exemple parfait de la façon dont se décline la biodiversité (animale ou végétale), quand il se transforme en nourriture. Tous ceux qui entreront dans l’aire Slow Cheese pourront vérifier que pour produire du fromage, il suffit de trois ingrédients très simples : du lait, de la présure et du sel. Pourtant, cette simplicité donne lieu à une extraordinaire diversité, à des milliers de goûts différents et merveilleux. Comment est-il possible que trois ingrédients soient à l’origine de plus de 2000 fromages traditionnels qui existent dans le monde ? Parce que derrière le lait, la présure et le sel, il y a une infinité d’histoires qui racontent la diversité du territoire et des pâturages, du type de lait, des races, de l’alimentation des animaux, de la technique de production, l’habileté manuelle des bergers et des fromagers. Les fromages au lait cru sont tous différents, inextricablement liés à leur terre. L’exact opposé des fromages industriels et pasteurisés produits avec des ferments sélectionnés, additifs, conservateurs : des fromages standardisés et anonymes, reproductibles aux quatre coins de la planète. Sans racines, sans histoire, sans émotions. Et souvent, sans goût.

Chaque semaine, sur le stand Slow Food à Expo, les visiteurs pourront goûter une sélection de quatre types qui s’alterneront : un grand fromage italien connu dans le monde entier (parmesan reggiano, bitto, fontina de la Vallée d’Aost, mozzarelle de bufflonne campana, asiago, pecorino sicilien…), deux fromages du territoire, principalement des Sentinelles Slow Food (du bagòss de Bagolino à la provola des Nebrodi), et un fromage européen. Les quatre fromages seront proposés dans une petite boîte en bois ronde, que les visiteurs pourront ramener chez eux, comme souvenir de la dégustation. En tout, au cours des six mois de l’événement, plus de 86 sortes de fromages seront proposées.

À côté de l’aire Slow Cheese, l’œnothèque de Slow Wine vous racontera une autre histoire fascinante, celle des vins, des vignes et des vignerons italiens. En effet, il existe également une extraordinaire biodiversité en viticulture. Seulement en Italie, il existe plus de 600 vignobles qui, encore aujourd’hui, contribuent à la production d’au moins un vin : du nebbiolo au sangiovese, du perricone au fiano. La sélection des vins que vous trouverez dans notre œnothèque, organisée par la Banque du Vin de Pollenzo, vous en donnera une preuve concrète, en alternant pas moins de 200 étiquettes.

L’accès à l’aire Slow Food Cheese et l’œnothèque de Slow Wine est libre et gratuit.

Les dégustations sont payantes, selon la formule :

8 euros pour la dégustation de lait et la sélection de fromages.

10 euros pour la dégustation de lait et la sélection de fromages accompagnée d’un verre de vin.

Les billets peuvent être achetés directement à Expo, au stand Slow Food.

Blog & news

Changer le monde grâce à la nourriture

Découvrez comment vous pouvez restaurer les écosystèmes, les communautés et votre propre santé grâce à notre boîte à outils RegenerAction.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Nom
Privacy Policy
Newsletter