Au Togo, tous au potager !

04 Juin 2015

Le convivium Slow Food Togo Maritime, créé en avril 2014 au sein de la capitale Lomé, a donné naissanceDIGITAL CAMERA à 10 jardins potagers dans 10 écoles de la région Maritime, au sud du Togo. Les élèves, enseignants et parents ont accueilli ce projet avec enthousiasme, notamment en voyant arriver râteaux, houes, haches, arrosoirs et carrioles.

Les dix écoles participant au projet ont donc plongé les mains dans la terre. Dans certains établissements, les enseignants ont demandé de l’aide aux parents d’élèves qui ont tout de suite accepté de participer pour construire la clôture des potagers, partager leur savoir-faire et offrir des graines locales à planter.

Dans ces potagers, on trouve épinards, aubergines, laitues sauvages, tomates, gnébés (haricots), arachides et autres légumes locaux. Les jardiniers en herbe togolais font également pousser des tubercules tels que patates douces, tarot et manioc. On peut aussi voir des plants de canne à sucre, banane et banane plantain, papaye, gingembre, concombre, échalote, oignon et des plantes médicinales traditionnelles.

La cantine scolaire des écoles primaires togolaises intègre les produits des potagers dans les menus et les élèves peuvent goûter, entre autres plats, la sauce de gombo, épinards et adémè (légume à petites feuilles vertes) accompagnée de pâtes de farine de maïs et de sorgho. Les bananes des potagers sont généralement consommées frites. Les patates douces farcies et assaisonnées d’huile rouge sont un plat traditionnel du Togo appelé bètèbètè, très apprécié des enfants.

Aujourd’hui, le convivium projette de recenser les recettes traditionnelles de tout le territoire togolais pour réaliser un livre de recettes destiné à promouvoir la cuisine tradcantine scolaireitionnelle du pays. Parmi ces recettes, on retrouve le wassa-wassa, couscous traditionnel cuit à la vapeur à base de farine d’ignam séché, le djongoli, préparé avec des gnébés cuits et de la farine de maïs, le yaka-yékè ou le couscous de maïs, et plein d’autres mets locaux.

Après quelques mois de dur labeur, les jardins potagers des dix écoles commencent à porter leurs fruits et les écoles et communautés qui souhaitent intégrer le projet sont de plus en plus nombreuses. On leur souhaite bonne chance !

Kokou H. Sotia

Responsable du Convivium Slow Food Togo Maritime et journaliste

Vous souhaitez savoir où sont situés les potagers au Togo ? Cherchez-les sur la carte, neuf d’entre eux sont déjà géolocalisés !

https://www.fondazioneslowfood.com/it/cosa-facciamo/10000-orti-in-africa/la-mappa-degli-orti-in-africa/

Blog & news

Changer le monde grâce à la nourriture

Découvrez comment vous pouvez restaurer les écosystèmes, les communautés et votre propre santé grâce à notre boîte à outils RegenerAction.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Nom
Privacy Policy
Newsletter