Organisations de défense de l'environnement

À ce jour ce sont surtout les organisations de défense de l’environnement qui ont dénoncé les problèmes liés à la surpêche et à l’aquaculture. Depuis une dizaine d’années toutefois, plusieurs organisations ou campagnes ayant comme but spécifique de défendre la consommation et le commerce durables des produits de la mer ont vu le jour: Seafood Choices Alliances, Seafood Watch, The Good Catch, Seafood See Life, SeaChoice, The Marine Stewardship Council, Responsible Fishing Alliance, Friends of the Sea, Chefs Collaborative,… et bien sûr Slow Fish. C’est en Amérique du Nord et en Europe du Nord que se concentrent les efforts les plus notables pour une consommation durable des produits de la mer. Beaucoup reste à faire, partout, mais surtout en Asie (et notamment en Chine), en Amérique Latine et dans le bassin méditerranéen. Le Japon, premier importateur et consommateur de poisson au monde, n’a pris que très timidement et très récemment le chemin de la prise de conscience des conséquences écologiques et sociales de ses choix en matière de consommation des ressources halieutiques.