Slow Food Slow Food Donate Slow Food Join Us
 
 

Ressources   |   L’actualité   |   Zone presse

|

English - Français - Italiano - Español - Deutsch
 
 

Recherche

   
   
 
 
 
 
Slow Fish - Le poisson bon, propre et juste
 
 

Requin (et raie)


Noms scientifiques

 

Plusieurs. Le terme "requin" est communément employé pour désigner plusieurs espèces de requins mais également des raies et des pocheteaux qui y sont apparentés. Ces espèces cartilagineuses sont connues sous le nom générique de poissons chondrichthyens.

 

Noms commerciaux

 

Requin, morue de roche. De nombreuses espèces de requins sont capturées puis vendues sous le nom générique de "requin". L'aiguillat, parfois utilisé à la place du cabillaud dans les batonnets de poisson panés, est vendu sous le nom de "morue de roche". Dans certains pays comme l'Italie, le requin est vendu sous d'autres noms et les consommateurs ignorent totalement qu'ils sont en train de manger un habitant de l'océan au rôle si important.

 

Problèmes

 

Vulnérabilité à la pression de la pêche

 

Selon les espèces, on estime que les requins peuvent vivre entre 20 et 200 ans !
Ils ont davantage en commun avec les tortues de mers et les mammifères marins qu'avec les poissons osseux comme le thon. Il est urgent qu'ils bénéficient de la même réputation !
Les requins sont extrêmement vulnérables à la pression de la pêche, puisqu'ils atteignent tardivement leur maturité et donnent naissance à un faible nombre de petits. Ils ne parviennent donc pas à se reproduire assez rapidement pour compenser le rythme auquel ils sont tués. Certaines espèces ne se reproduisent pas avant d'avoir 35 ans.

 

Les requins ne représentent pas une menace pour les humains, ce sont les humains qui sont la plus grande menace pour les requins !

 

Stocks


On estime à 100 millions le nombre de requins tués chaque année, une quantité alarmante qui met directement en péril leur survie à long terme. Des études récentes ont attesté des réductions très importantes de plusieurs populations de requins. On estime que la moitié des requins tués chaque année sont capturés accidentellement dans des filets destinés à d'autres espèces. Bien que la situation des stocks varie énormément en fonction des espèces et des régions, le niveau des stocks de la plupart des requins commercialisés est extrêmement inquiétant.


En dépit des preuves toujours plus nombreuses de la surpêche du requin et de l'épuisement des stocks, peu de pays ont limité sa capture.

 

Shark finning: la pêche uniquement destinée à prélever les ailerons de requin


De nombreux requins sont uniquement tués pour leurs ailerons, qui sont utilisés pour préparer des spécialités traditionnelles telles que la soupe aux ailerons de requin, très répandue en Extrême-Orient. Les ailerons de requin sont convoités en raison de leur supposée valeur médicinale. Le cartilage de requin est purifié et injecté pour ses vertus antiangiogènes.
Du fait de ces supposés effets thérapeutiques (non prouvés), un bol de soupe d'ailerons de requin peut coûter jusqu'à 100$. Le marché de Hong-Kong à lui seul, fait transiter plus de 3000 tonnes d'ailerons de requin tous les ans.
Pour être prélevés, les ailerons sont coupés alors que les requins sont toujours vivants. Les animaux sont ensuite rejetés à l'eau où ils meurent rapidement. Bien que cette pratique soit interdite dans plusieurs pays comme les États-Unis et l'Australie, elle est encore très présente.

 

Position dans la chaîne trophique

 

La plupart des requins sont des superprédateurs (tandis que quelques uns se nourrissent de plancton). Ils se situent donc au sommet de la chaîne trophique. Comme tels ils jouent un role régulateur fondamental, notamment en mangeant les poissons plus faibles, les carcasses et les animaux malades, ce qui contribue à limiter les épidémies dans le milieu naturel.

 

Santé

 

En raison de sa position dans la chaîne alimentaire, des résidus de mercure et d'autres polluants comme la dioxine et les polychlorobiphényles (PCBs) sont concentrés dans la chair de requin.


Conseils

 

La consommation du requin en général devrait être évitée.


Sources

 

Shark Alliance

Sustainable Sushi

Film: Sharkwater

 

 


|
  Requin (et raie)  
Slow Fish | Partners Lighthouse Foundation. Fondation Slow Food pour la Biodiversité
 
 
 

Slow Food - P.IVA 91008360041 - All rights reserved

Powered by Blulab