Slow Food Slow Food Donate Slow Food Join Us
 
 

Ressources   |   L’actualité   |   Zone presse

|

English - Français - Italiano - Español - Deutsch
 
 

Recherche

   
   
 
 
 
 
Slow Fish - Le poisson bon, propre et juste
 

Recherche

Insérer une ou plusieurs paroles pour rechercher les articles correspondants


 

Slow Fish en actions


Poisson et politique européenne au menu à Barcelone

Slow Food Barcelona a réuni des gastronomes, des chefs, des pêcheurs et des militants pour un dîner « selon la prise du jour ».

 

Quarante paires d'yeux affamés suivaient attentivement chaque mouvement de l'artisan pêcheur Ramon Tarridas alors qu'il déployait son minuscule filet au milieu de la salle comble du restaurant Lluerna, à Barcelone (11 juin 2012).

 

« Je n'ai pas amené ma présentation Powerpoint, mais je pense que ça fera l'affaire », a-t-il plaisanté à l'adresse des participants. Cette manifestation Slow Food locale était organisée par Slow Food Barcelona dans le cadre de la semaine de campagne European Fish contre la surpêche, menée par Ocean 2012.

 

Ramon a présenté des instruments de pêche artisanale utilisés par les pêcheurs à petite échelle pour attraper environ 90 espèces tout en expliquant en quoi chaque instrument était adapté à une espèce particulière de poisson de fond, de roche, pélagique ou même de pieuvre. Chacun de ces animaux recherche différentes sortes de nourriture à des endroits et des horaires différents, leur capture demande donc une grande expérience puisqu'un certain type d'appât et un instrument précis doivent être utilisés à tel endroit et à telle heure, pas 20 mètres plus loin ou à un autre moment.

 

Aujourd'hui, les pêcheurs à petite échelle subissent les conséquences d'un marché excessivement réglementé et d'un environnement dégradé. La plupart des politiques vont dans le sens de la pêche industrielle, qui absorbe également la plus grande partie des subventions européennes tout en pillant les stocks d'espèces tout autour du monde et en dégradant l'habitat marin. Afin de pouvoir maintenir son activité et ses traditions, Ramon pense qu'un pêcheur artisanal est à présent obligé de chercher des alliés et de vendre le produit de sa pêche directement à des restaurants ou aux consommateurs : vendre le poisson à peine pêché aux clients et leur offrir toute l'histoire de sa capture.

 

Le chef de Lluerna, Victor Quintillà, est l'un de ses alliés. « J'ai une excellente relation avec Ramon et je suis heureux de servir les poissons qu'il attrape, même les moins connus, car ils sont uniques et intéressent les clients curieux. J'ai invité Ramon et sa famille à dîner lorsque nous avons commencé à travailler ensemble, afin qu'il puisse comprendre comment la fraîcheur de ses produits pouvait être mise à l'honneur dans les plats que je sers à mes clients. J'essaie de faire de même pour chacun des producteurs locaux avec qui je travaille, et je suis fier de servir leurs produits et de partager leurs histoires avec mes clients. »

 

Lydia Chaparro et Miquel Ortega font partie d'Ocean 2012, un réseau dont Slow Food est membre. Ils ont présenté un panorama général de la pêche en Europe en expliquant pourquoi il est important que chacun d'entre nous demande maintenant à ses représentants politiques de mettre un terme à la surpêche et de soutenir la pêche durable à petite échelle, alors qu'ils sont en train de concevoir la réforme de la Politique commune de la pêche. Ils ont également pris une photo de chaque participant avec un panneau portant leur nom qui ira rejoindre une galerie de citoyens opposés à la surpêche, publiée sur leur site et envoyée au Parlement Européen.

 

Après une soirée riche en enseignements et agrémentée de plats à base de maquereau, de mulet et de dorade royale, entre autres délicieuses spécialités, les participants sont rentrés chez eux ravis et plus décidés que jamais à devenir des « co-producteurs de la mer».

 


|







Participe à la discussion


   
Nom
 
Email
 
Commentaire
   

Contrôle anti-spam

Insérer les deux mots proposés dans le champ de texte. Ce système nous permet de contrôler que vous êtes bien une personne et non pas un ordinateur.

 
 
 


 

Qu'est-ce que c'est?

Dans cette section, nous rendons hommage à tous les hommes et femmes de nos réseaux, pêcheurs, aquaculteurs, cuisiniers, consommateurs, journalistes, éducateurs, volontaires, membres des conviviums et autres... qui par leurs gestes petits et grands agissent pour une production et une consommation responsables de poisson.

Si vous désirez raconter votre histoire, écrivez à: slowfish@slowfood.com

 

Derniers articles
 
 
Slow Fish | Partners Lighthouse Foundation. Fondation Slow Food pour la Biodiversité
 
 
 

Slow Food - P.IVA 91008360041 - All rights reserved

Powered by Blulab