Slow Food
   

Les sept piliers du Terra Madre Day


Italy - 24 Nov 09

Accès à une alimentation bonne, propre et juste
Slow Food à la cantine


France - Slow Food Bayonne travaille depuis des années avec les écoles primaires de la ville afin d'améliorer le service de restauration collective, et le Terra Madre Day sera l'occasion de partager cette expérience et de réfléchir sur les résultats obtenus. Depuis novembre 2008, 4000 enfants bénéficient d'un service de restauration collective assuré par une coopérative sociale locale qui emploie des chômeurs et des handicapés, et qui emploie des matières premières produites dans un rayon de 30 km autour de la ville. Une fois par semaine, le repas servi est entièrement biologique. Les enfants ont réagi avec enthousiasme aux nouvelles saveurs de leur cantine. Le Terra Madre Day sera une occasion stimulante de comparer ce projet à d'autres activités similaires et d'établir un bilan, un an après le lancement. Le projet de Bayonne fait également partie du Slow Food European Canteen Network (réseau européen des cantines)


Biodiversité agricole et alimentaire
Recettes et plats locaux menacés


Ouganda – Le convivium central de Mokono évoquera la défense des biodiversités locales lors de sa manifestation dans le cadre de le Terra Madre Day, « Recettes et plats locaux menacés ». Puisque de nombreuses variétés de fruits et de légumes autrefois consommés fréquemment en Ouganda sont aujourd'hui difficiles à retrouver, les membres du convivium remonteront les traces de certaines variétés dans leurs différentes régions d'origine, pour les faire découvrir au public lors de le Terra Madre Day. Un stock de semences de ces variétés sera également constitué, dans le but d'empêcher leur extinction. La manifestation sera clôturée par une fête et la dégustation du jus des fruits originaires de tout le pays.


Production alimentaire à petite échelle
Regards sur Terra Madre


Inde – Pour mettre à l'honneur les productions alimentaires à petite échelle du monde entier, les habitants de Varanasi partageront et revivront l'expérience qu'a été Terra Madre 2008, la grande rencontre des communautés de la nourriture, par le biais d'une exposition de photos qui retracera l'histoire de ces cinq jours de rassemblement mondial. La manifestation biennale a formé le réseau de Terra Madre en 2004 et réunit les agriculteurs et les producteurs de 150 pays. C'est pour eux l'occasion de rencontrer des cuisiniers, des enseignants et des jeunes pour discuter des améliorations à apporter en commun au système alimentaire. Les visiteurs de l'exposition, intitulée « Regards sur Terra Madre », pourront découvrir des cultures, des modes de vie et des terroirs à travers les images et les portraits de petits agriculteurs, pêcheurs et producteurs artisanaux du monde entier unis pour un avenir alimentaire meilleur. L'exposition présentera également des images de la culture alimentaire des populations rurales et urbaines de l'Inde.


Souveraineté alimentaire
Up with Slow, Down with Fast! [Oui au Slow, Non au Fast !]


Bangladesh – La défense du droit de connaître et de choisir ce qui sera cultivé, la manière dont ce sera transformé et la composition de notre alimentation au quotidien sera l'objectif de la rencontre qui aura lieu au Bangladesh, où plus de 500 personnes se rassembleront pour récolter des signatures contre la restauration rapide et l'alimentation toxique. Par cette campagne de défense de l'alimentation slow et traditionnelle, ce groupe entend d'exiger l'arrêt de la prolifération des enseignes de restauration rapide en Asie car elles sont un danger pour la cuisine traditionnelle, pour les petits producteurs et pour la biodiversité. En faisant valoir son droit à des choix alimentaires sains et culturellement adaptés, le groupe se réunira devant le Musée national du Bangladesh pour récolter des signatures et transmettre la conscience des dangers sanitaires que constituent les produits de l'industrie alimentaire mondialisée.


Connaissance des langues, des cultures et de traditions
Un hommage à Madre Terra, source de la vie


Mexique – Dans le village de Cerro Armadillo, les festivités de le Terra Madre Day seront organisées autour des rites traditionnels et religieux, en commençant par les remerciements et les prières pour une bonne récolte (maïs, café, vanille, haricots et autres cultures locales). Les producteurs et leurs familles entreront dans l'église de Cerro Armadillo le 10 décembre au matin, en apportant des produits de leurs régions. De petites offrandes de graines seront disposées aux quatre points cardinaux autour de l'autel, en hommage à Madre Terra. Ils seront ensuite bénis et offerts par une jeune fille vêtue d'un habit traditionnelle chinanteco tissé à la main. Après la cérémonie, un ancien du village offrira des plats préparés avec plus de 40 ingrédients cultivés dans la région. Quatre d'entre eux au moins seront à base de maïs (tortillas de maïs blanc, noir et jaune, temales et boissons fermentées). Les familles des producteurs seront de la fête, tout comme les habitants de Tuxtepec et d'autres villes encore plus éloignées, avec l'intention de participer à cette expérience inhabituelle de vie indigène. Les participants recevront en cadeau la vanille de la Sentinelle de Chinantla, et la manifestation sera clôturée par l'enterrement rituel d'une petite quantité de chaque ingrédient, pour remercier la terre de nous donner la vie.


Production alimentaire responsable vis-à-vis de l'environnement
Une grande table contre les OGM


Allemagne – Les producteurs et co-producteurs de la région d'Ulm, unis dans la bataille qui les oppose aux organismes génétiquement modifiés (OGM), se sont donnés rendez-vous pour un grand repas collectif. Organisé par l'Alliance pour une région d'Ulm sans OGM, le rassemblement entend souligner l'importance d'une prise de conscience de la manière dont nos choix alimentaires influent directement sur l'environnement, et mettre en avant les dégâts causés par les cultures et aliments transgéniques. En adéquation avec les propos de Vandana Shiva, vice-présidente de Slow Food International, qui recommande de « manger des lentilles, du riz et des légumes », le repas sera préparé autour de ces trois ingrédients fournis par des agriculteurs locaux. Les plats proposés seront un exemple de menu parfaitement équilibré et sain. Ils illustreront la possibilité et la nécessité de consommer moins de viande pour se diriger vers une alimentation durable.


Commerce équitable et durable
Le long de la route des agriculteurs


Chili – Puisque le premier objectif du commerce équitable et durable est de donner de la valeur aux producteurs de notre région en les rencontrant et en les assurant de notre soutien, le convivium de Frontera del Sur a choisi d'organiser des visites dans les exploitations des environs sur une journée. Tous ceux qui soutiennent la production alimentaire saine, bonne et locale sont invités à prendre part à cette longue promenade qui leur permettra de rencontrer des femmes et des hommes qui travaillent dans les champs et produisent des aliments de manière artisanale. Ils auront le temps de parler, de comprendre les étapes de la production et d'acheter les produits directement aux producteurs. Parmi les visites figure également la Sentinelle de l'œuf bleu. Cette manifestation pour le Terra Madre Day entend prouver à la communauté que les filières alimentaires courtes sont l'un des éléments clé de l'agriculture durable, et qu'en réduisant le nombre des étapes intermédiaires nous serons capables d'obtenir des conditions économiques équitables pour le producteur comme pour les consommateurs.