Slow Food
   

Itinéraire Slow au Salone del Gusto


Italy - 22 Jul 10

La meilleure manière de décrire les espaces et les nouveautés de l'édition 2010 du Salone del Gusto reste d'essayer de tracer un itinéraire idéal que le visiteur pourrait suivre. L'entrée au Lingotto Fiere se fait par le 280 de via Nizza, où arrivent les transports en commun, et par la place derrière le site des expositions, accessible depuis la gare de Lingotto en traversant la Passerella Olimpica ; cet accès plus pratique en ce qui concerne les parkings. Ainsi, deux entrées et deux points de billetterie permettront d'éviter autant que possible les files d'attente et de réduire la durée du trajet à pieds. Le long du chemin vers les caisses se trouvent les points adhésion Slow Food, qui permettent au visiteur de devenir membre de l'escargot et de profiter ainsi des réduction sur le prix du billet d'entrée et des nombreuses activités exclusivement réservées aux membres. Car les membres Slow Food sont traités comme de véritables invités d'honneur cette année. Une fois le billet en main, la visite commence ! Cette année, l'entrée se fait par le pavillon 5 où le visiteur sera accueilli par les organisateurs - Région Piémont, Ville de Turin et Slow Food - ainsi que par les partenaires qui soutiennent la manifestation - Lurisia, Consorzio per la Tutela dell’Asti docg, Lavazza, Consorzio del Parmigiano-Reggiano, Intesa Sanpaolo et Pasta Garofalo. Sur le stand Slow Food, il sera possible d'acheter des accessoires de collection ainsi que toutes les nouveautés et les classiques de la maison d'éditions, également consultables sur place dans l'espace lounge attenant, comme dans une vraie librairie. Des salons accueillants sont également réservés aux membres. Puisque le Salone del Gusto entend encourager une approche curieuse et intéressée, l'espace Slow Food Éduque, c'est... propose des quiz, des jeux, des dégustations et des exemples adaptés à tous les âges qui offrent une clé de lecture du thème Nourriture +/= territoires ainsi que quelques conseils pour trouver son chemin parmi les exposants du Salone. Les jeunes sur le point de décider de leur parcours d'études supérieures peuvent s'arrêter sur le stand de l'Université des Sciences Gastronomiques pour s'informer sur les cursus de licence et de spécialisation post-licence proposés par les sites de Pollenzo (province de Cuneo) et de Colorno (province de Parme) et rencontrer les étudiants qui ont déjà vécu cette expérience universitaire. En traversant la sortie centrale du pavillon 5 vers le centre du site, on entre dans le cœur de la section exposants, le grand marché du Salone del Gusto. Dans les pavillons 1, 2 et 3, le rapport entre nourriture et terroirs s'exprime de manière concrète et immédiatement perceptible : les exposants ne sont plus répartis le long d'allées thématiques (desserts, fromages, céréales, etc.) mais selon leur origine. Une structure en forme de petite tour, reconnaissable au premier coup d'œil, indique l'aire géographique de provenance des producteurs qui présentent leurs spécialités. Des fromages aux desserts, des conserves à la charcuterie en passant par les alcools, les pâtes et le poisson : ce marché rassemble la fine fleur de la production locale, grâce au travail accompli avec les coordinations locales de Slow Food. Des représentants de l'association et des membres du monde entier travaillent jour après jour afin de trouver, d'insérer dans un réseau et de promouvoir les producteurs d'un secteur agroalimentaire de qualité. C'est grâce à eux, qui les ont sélectionnés un par un, que les meilleurs de ces produits sont présents au Salone 2010. Les Sentinelles italiennes et internationales, qui étaient regroupés dans un même espace lors des précédentes éditions, affirment désormais leur identité gastronomique entre les étals de leurs terroirs d'origine : plus de 200 stands reconnaissables à leur couleur orange et à leur agencement particulier, permettent de découvrir et de goûter le résultat d'un modèle d'agriculture basé sur la qualité, sur la revalorisation des savoirs traditionnels et sur une production durable. Faire des achats bons, propres et justes est également possible au quotidien, grâce aux Marchés de la Terre : un réseau de marchés de producteurs organisés par Slow Food et par la Fondation Slow Food pour la Biodiversité ; des lieux de rencontre entre agriculteurs, artisans et co-producteurs. Ils seront présents dans les sections régionales du Salone afin de promouvoir un nouveau rapport, plus direct, entre production et consommation. Voyons maintenant dans le détail ce qu'il est possible de trouver en flânant entre les étals et les stands. Le pavillon 1 accueille des exposants et des espaces de dégustations venus de l'étranger : Grande-Bretagne, France, Croatie, Pologne, Russie, Islande, Espagne et Corée du Sud sont au nombre des pays représentés. Mieli Thun propose un espace ludique de dégustation des miels produits par les communautés de la nourriture de Terra Madre. Les bières occupent une place de choix et peuvent être dégustées dans leurs variantes américaines grâce à la Brewers Association, et en version britannique dans un cadre digne d'un pub anglo-saxon mis en place pour l'occasion. Le vin s'apparente à la géographie, au sens le plus large du terme. Connaître le vin, en parler et le déguster signifie entrer en contact, au-delà du goût, avec un monde fait de lieux, de paysages et d'êtres humains ; en un mot, un monde fait de terroirs. L’Œnothèque, toujours dans le pavillon 1, est l'espace qui permet de déguster plus de 2000 étiquettes italiennes et étrangères La salle Slow Wine-Banca del Vino est une nouveauté 2010 : une œnothèque dans l'œnothèque consacrée à la dégustation de vins prestigieux, où passionnés et connaisseurs peuvent choisir parmi 300 grandes étiquettes de vieux millésimes de la Banca del Vino ou bien déguster les vins Slow, une distinction attribuée par le nouveau guide Slow Wine de Slow Food Editore. Tous les jours, cette salle accueillera également des interventions exclusives de vignerons internationaux et les provocations gastronomiques de Davide Scabin du Combal.Zero de Rivoli (province de Turin). La visite se poursuit dans les pavillons 2 et 3 où sont regroupés les producteurs italiens. Des Alpes aux îles, toutes le régions sont représentées dans une sorte d'Italie gastronomique en miniature. Le Salone 2010 innove également du point de vue de l'organisation des espaces dégustation : ils ne sont plus rattachés aux Cuisines et Îles du Goût, mais gérés directement par chacune des régions. Le visiteur peut ainsi profiter d'une offre exceptionnellement variée et découvrir les dizaines de variations autour du thème de la restauration, réinterprété de manière locale. Il est possible de faire une pause unique en son genre au Cocktail Bar, une nouveauté de l'édition 2010, situé à l'entrée du pavillon 2 et animé par une équipe de barmans professionnels comme Dom Costa (du Liquid d'Alassio) et Tommaso Cecca (du Trussardi Café de Milan), en partenariat avec Velier. Une atmosphère unique où les meilleurs barmans du monde, comme Salvatore Calabrese, Agostino Perrone ou Chris McMillian – rivaliseront d'adresse et assureront des formations sur l'histoire et sur les tendances des mélanges de boissons les plus en vogue. En sortant du pavillon 3 en direction de l'Oval, on traverse la structure qui accueille l'une des nouveautés les plus appréciées du Salone 2008: les Cuisines de rue. C'est là que se trouvent les "cabanes" de nombreuses nourritures de rue italiennes et étrangères, de la foccaccia de Recco à la piadina d'Émilie-Romagne, jusqu'aux plats à emporter originaires de Chine et du Kurdistan irakien. Car telle est notre idée de la restauration rapide, présente dans le monde entier mais différente à chaque fois : le retour gagnant de la gastronomie face à la standardisation du goût à l'échelle mondiale. Le pavillon Oval, en plus d'accueillir les séminaires et les rencontres de Terra Madre, sera cette année le théâtre des approfondissements. C'est ici qu'auront lieu les Ateliers du Goût, les célèbre dégustations assistées de Slow Food, qui proposeront tous une interprétation simultanée italien/anglais. De la même manière, le Théâtre du Goût, la manière la plus directe de comprendre et de déguster les plats favoris de chefs italiens et du monde entier qui prépareront leurs recettes de manière à en dévoiler tous les secrets, se tiendra également à l'Oval. Une atmosphère plus intimiste et accueillante sera réservée aux Rencontres avec l'Auteur et aux Ateliers de la Mémoire où il sera possible de déguster de grands vins et des produits exclusifs en rencontrant de grands personnages et en écoutant leurs témoignages instructifs. Toutes les mises à jour jusqu'au 21 octobre seront disponibles sur le site www.salonedelgusto.it