Slow Food
   

Terra Madre à la rencontre du Salone del Gusto


Italy - 01 Oct 08

Salone del Gusto et Terra Madre représentent les deux faces d\'un seul et unique événement, un voyage aller retour aux racines de la nourriture, pour construire un parcours vertueux du Sud au Nord, de la production à la consommation, des agriculteurs aux gastronomes et aux co-producteurs. Les conférences de Terra Madre, qui se tiendront du 25 au 27 octobre dans les salles CittaSlow et Jaune du Lingotto Fiere, constitueront l\'une des occasions de rencontre et d\'échange entre le public du Salone del Gusto et les communautés de la nourriture. La sécurité alimentaire, le changement climatique, l\'économie locale, les semences et la bio-piraterie, entre autres, seront les thèmes abordés par les professionnels dont la nourriture de qualité a besoin pour être produite, transformée, distribuée et consommée. Des personnalités de la culture, de la science, de la politique et des opérateurs du secteur agricole, de la restauration, tous de renommée mondiale, enrichiront le débat sur la nourriture en tant que ressource économique, environnementale, sociale et culturelle. Certains de ces rendez-vous seront consacrés de façon spécifique à la biodiversité, thème qui sera développé à travers la présentation des projets réalisés par la Fondazione Slow Food per la Biodiversità Onlus en Italie et à l\'étranger. L’entrée pour assister aux conférences est gratuite (dans la limite des places disponibles) pour le public du Salone del Gusto. Pour informations et réservations : www.terramadre.org Programme des conférences (mise à jour le 31 août 2008): Vendredi 24 octobre Le nouveau projet des Sentinelles Slow Food en Italie. Nées fin 1998 et présentées pour la première fois lors de l\'édition 2000 du Salone del Gusto, les Sentinelles Slow Food constituent l\'un des projets les plus significatifs réalisés ces dernières années en défense de la biodiversité agricole et alimentaire italienne. Tandis qu\'au niveau international les Sentinelles Slow Food sont plus de cent, en Italie une nouvelle du projet s\'ouvre, celle-ci vise à resserrer l\'alliance entre les producteurs et Slow Food, à définir de nouveaux et ambitieux objectifs sur la route du “bon, propre et juste” et propose – pour la première fois – un label qui identifie de façon claire les produits qui en respectent toutes les obligations. 12:00 - Salle Cittaslow Animateur : Raffaella Ponzio, responsable du projet Sentinelle Slow Food en Italie Intervenants : Roberto Burdese, président de Slow Food Italie et coordinateur de la Coalition Italia-Europa Liberi da ogm ( Italie-Europe sans ogm) Federico Santamaria, producteur et responsable du projet Sentinelle Slow Food de la Ligurie Marilù Monte, productrice et responsable de la Sentinelle des prunes blanches de Monreale Massimo Spigaroli, producteur et responsable Sentinelle du culatello de Zibello Piero Sardo, président de la Fondazione Slow Food per la Biodiversità Onlus Contributions de : Vincenzo Tassinari, président de Coop Italia Alberto Ghiraldi, administrateur de Nomos S.r.l. Gianpiero Zannier, responsable marketing de Reale Mutua Assicurazioni L\'avenir du climat et de la nourriture La Commission internationale pour l\'Avenir de l\'Alimentation et de l\'Agriculture, fondée par la région Toscane et présidée par Vandana Shiva présente, après le Manifesto sul Futuro del Cibo (Manifeste sur l\'avenir de la nourriture en 2003) et il Manifesto sul Futuro dei Semi (Manifeste sur l\'avenir des semences en 2006), le Manifesto sul cambiamento climatico e il futuro della sicurezza alimentare (le manifeste sur le changement climatique et l\'avenir de la sécurité alimentaire), un document précieux qui résume les principales problématiques relatives à ces thèmes et indique les grandes lignes pour invertir la tendance actuelle. 12:00 Salle Gialla Animateur : Bernward Geier, membre de la Commission internationale pour l\'Avenir de l\'Alimentation et de l\'Agriculture et directeur de Colabora, Allemagne. Intervenants : Claudio Martini, président de la région Toscane Vandana Shiva, activiste, scientifique, vice-présidente de Slow Food et présidente de la Commission internationale pour l\'Avenir de l\'Alimentation et de l\'Agriculture. Carlo Petrini, président de Slow Food Sans ogm, c\'est possible A quoi servent les ogm? Leurs partisans (et propriétaires) affirment qu\'ils peuvent résoudre de nombreux problèmes des agriculteurs - en les aidant à réduire l\'usage de pesticides et à augmenter la quantité des récoltes – et de la terre entière, en contribuant à donner une solution au problème de la faim dans le monde. Les protagonistes de l\'agriculture durable, producteurs et chercheurs , en revanche racontent comment ils ont affronté et résolu les criticités sans recourir aux ogm. Proposé par la Coalizione Italia-Europa Liberi da ogm*. 15:00 – Salle Gialla Animateur : Roberto Burdese, président de Slow Food Italie et coordinateur de la Coalition Italia-Europa Liberi da ogm ( Italie-Europe sans ogm) Intervenants : Marcello Buiatti, professeur de Génétique à l\'Università degli Studi de Florence et président de la Fondazione Toscana Sostenibile (Fondation Toscane Durable) Raul Hernandez Garciadiego, président des organisations Alternativas y procesos de partecipación social e Central de servicios para el desarrollo de Tehuacán, Mexique Manuela Giovannetti, Doyen de la Faculté d\'Agronomie à l\'Università degli Studi de Pise Claudia Sorlini, Doyen de la Faculté d\'Agronomie à l\'Università degli Studi de Milano Samuel Karanja Muhunyu, agronome, coordinateur de Necofa (Réseau pour l\'agriculture durable en Afrique) et Slow Food Kenya Joseph Stockinger, vice-président du Réseau des Régions européennes sans ogm et délégué à l\'Agriculture de la région Oberösterreich, Autriche Marie-Hélène Aubert, député au Parlement Européen *La Coalizione Italia-Europa Liberi da ogm (Coalition Italie-Europe sans ogm) est une vaste alliance formée par les principales organisations des agriculteurs, du commerce, de la distribution moderne, de l\'artisanat, des PME, des consommateurs, des écologistes, des scientifiques, de la coopération internationale, des autonomies locales : ACLI, ADICONSUM, ADOC, ADUSBEF, AGCI AGRITAL, AIAB, ALPA, ASSOCAP, AVIS, CIA, CIC, CROCEVIA, CITTÀ DEL VINO, CNA ALIMENTARE, CODACONS, COLDIRETTI, CONFARTIGIANATO ALIMENTAZIONE, CONSORZIO DEL PARMIGIANO REGGIANO, COOP, COPAGRI, FEDAGRI-CONFCOOPERATIVE, FEDERCONSUMATORI, FOCSIV, FONDAZIONE DIRITTI GENETICI, GREENPEACE, LEGACOOP AGROALIMENTARE, LEGAMBIENTE, LIBERA, RES TIPICA, SLOW FOOD, UNCI, VAS, WWF L\'expérience du réseau des communautés de la nourriture et des Sentinelles au Brésil Le Ministère du Développement Agricole du Brésil, la région Vénétie, Slow Food et la coopérative Sin Fronteras collaborent depuis plusieurs années pour soutenir l\'agriculture familiale et la valorisation des productions locales sur le territoire brésilien. Présentation et discussion des divers projets. 15:00 - Salle Cittaslow Animateur : Piero Sardo, président de la Fondazione Slow Food per la Biodiversità Onlus Intervenants : Humberto Oliveira, secrétaire au Développement Territorial du Ministère du Développement Agricole, Brésil Marialuisa Coppola, déléguée aux Politiques Budgétaires et à la coopération internationale de la région Vénétie. Hugo Valdés, coordinateur Coopérative internationale Sin Fronteras (agriculture biologique durable et intégrée) Lucio Cavazzoni, président du groupe Alce Nero-Mielizia Jussara Dantas, responsable de la Sentinelle Slow Food de l\'Umbù, Brésil Adriano Martins da Silva, coordinateur de la communauté de la nourriture de Terra Madre des producteurs de jus de mandarine, Brésil Semences et droits Comment défendre le savoir sans ériger de barricades? Comment partager la connaissances sans favoriser la biopiraterie? Le débat sur les semences, véritable pierre angulaire de l\'agriculture, doit enfin commencer et faire participer tout le monde, producteurs et consommateurs inclus. 18:00 – Salle Gialla Animatrice : Cinzia Scaffidi, directrice Centro Studi (centre d\'études) de Slow Food Intervenants : José Esquinas, Professeur de Biologie Végétale, Université Polytechnique de Madrid; membre de l\'Institut National de recherche agronomique ; directeur Chaire sur la Faim et la Pauvreté à l\'Université de Cordoue ; ex secrétaire de la Commission intergouvernementale pour la recherche sur les ressources génétiques végétales pour l\'agriculture et l\'alimentation à la Fao, Espagne Stefano Masini, Professeur en Droit agro-alimentaire, Università degli Studi de Rome Tor Vergata et responsable de l\'Ufficio Ambiente e Territorio (Bureau Environnement et Territoire) de Coldiretti Marcello Buiatti, Professeur de Génétique, Università degli Studi de Florence et président de la Fondazione Toscana Sostenibile (Fondation Toscane Durable) Carlo Petrini, président de Slow Food Vandana Shiva, activiste, scientifique, vice-présidente de Slow Food. Samedi 25 octobre 2008 Les Mercati della Terra (Marchés de la Terre)®: de la Toscane au Liban, la proposition de Slow Food pour la filière courte Le projet des Mercati della Terra, lancé à Montevarchi (en Toscane) est en train de se développer dans toute l\'Italie, en Afrique et au Moyen-Orient. Le réseau des Mercati rassemble producteurs, consommateurs (ici, plus qu\'ailleurs, co-producteurs) et pays, démontrant que les besoins et les stratégies des communautés de la nourriture ne connaissent pas de frontières. Le projet des Mercati della Terra est soutenu par la région Toscane. 12:00 - Salle Cittaslow Animateurs : Piero Sardo, président de la Fondazione Slow Food per la Biodiversità Onlus Luca Fabbri, promoteur du Mercatale de Montevarchi et membre du Secrétariat national de Slow Food Italie Intervenants : Giulio Colomba, responsable des Mercati della Terra de Slow Food Frioul Vénétie Julienne Ramy Zurayk, Professeur en Ressources agro-alimentaires, Université américaine de Beyrouth et responsable pour le projet Mercati della Terra au Liban Mariagrazia Mammuccini, administrateur de Arsia, région Toscane Mino Taricco, délégué à l\'Agriculture de la région Piémont Valentino Valentini, président Anci - Association nationale des communes italiennes/Res Tipica Richard Mc Carthy, directeur exécutif de Market Umbrella, États-Unis Jim Turnbull, co-fondateur de la Fondation Adept et co-fondateur du premier farmers’ market en Roumanie Quand la nourriture nous rend malades Médecins et nutritionnistes de tout le monde “riche” lancent toujours plus fréquemment l\'alarme sur les conséquences désastreuses de l\'excès de protéines animales dans notre alimentation . Alors que les troubles d\'origine alimentaire atteignent des proportions épidémiques, diabétologues et diétologues s\'allient à Slow Food pour plaisir et bien-être puissent continuer à aller de pair. 15:00 - Salle Gialla Animateur : Andrea Pezzana, directeur du Sscvd Diététique et Nutrition Clinique de l\'Hôpital San Giovanni Antica Sede de Turin Intervenants : Adolfo Arcangeli, président de l\'Amd - Association des médecins diabétologues Silvio Barbero, secrétaire de Slow Food Italie Giuseppe Fatati, président de l\'Adi - Association italienne de diététique et nutrition clinique Ignazio Marino, médecin chirurgien, sénateur et chef de groupe du Partito Democratico au sein de la Commission hygiène et santé du Parlement Italien. Juan A. Rivera Dommarco, directeur du Centre de recherche nutrition et santé de Cuernavaca, Mexique Giuseppe Rotilio, doyen du cursus en Sciences de la nutrition humaine, Università degli Studi de Rome Tor Vergata Claudio Maffeis, professeur de Pédiatrie à la Clinique Pédiatrique de l’Università degli Studi de Vérone Slow Food et le Piémont pour l\'Afrique : la biodiversité comme moteur pour le développement L’huile d\'argan au Maroc, les communautés de la pêche au Sénégal, le réseau des miels de qualité en Éthiopie, les produits Dogon au Mali, l’éducation du goût dans les écoles en Côte d\'Ivoire … Voici quelques exemples d\'activités réalisées en Afrique par Slow Food et la Région Piémont, pour donner vie à un modèle de développement local et durable et garantir aux populations la souveraineté alimentaire et le droit à une nourriture bonne et saine. A la conférence seront présentés ces projets et de nombreux autres qui sont en train de naître en collaboration avec la Cooperazione Italiana. La conférence constitue également l\'occasion pour signer le Protocole d\'accord entre la région Piémont et la Fondazione Slow Food per la Biodiversità Onlus. 15:00 - Salle Cittaslow Animateur : Piero Sardo, président Fondazione Slow Food per la Biodiversità Onlus Intervenants : Carlo Petrini, président de Slow Food Mercedes Bresso, président de la Région Piémont Giuseppe Morabito, directeur Général Dags, Direction générale pour les Pays de l\'Afrique Sub-Saharienne, Ministère Italien des Affaires Étrangères (MAE) Marième Mint Dahoud, responsable de la Sentinelle Slow Food de la poutargue de mulet des femmes Imraguen, Mauritanie Guindo Mamadou, responsable de la Sentinelle Slow Food somè Dogon, Mali Orlando Freitas, responsable de la Sentinelle Slow Food du fromage de chèvre affiné du Planalto de Bolona, Cap-Vert Haleka Alem Abreha, responsable de la Sentinelle Slow Food du miel blanc de Wukro, Éthiopie Seck Madieng, journaliste et leader du Convivium de Slow Food Lek Mégnef, Sénégal Croissance ou amélioration? Que signifie “économie locale”, et quelles sont les bases politiques et philosophiques de ce système, qui définit les communautés comme des organismes en mesure de sauvegarder leur identité propre et d\'élaborer de nouveaux modèles de développement? Si l\'on renonce à considérer le PIB comme l’unique paramètre de référence, l\'on découvre que la croissance est quelque chose en plus et de mieux. 18:00 – Salle Gialla Animateur : Gianluca Brunori, professeur d\'économie à la Faculté d\'Agronomie de l’Università degli Studi de Pise Intervenants : Carlo Petrini, président de Slow Food Stefano Zamagni, professeur d\'économie à l\' Università degli Studi de Bologne Mauro Bonaiuti, professeur d\'économie, Université de Modène et Reggio Emilia Loretta Napoleoni, économiste et essayiste, auteur du best seller Economia Canaglia Serge Latouche, professeur émérite de Sciences Économiques à l\'Université de Paris XI Jean Monnet, co-fondateur du Mauss – Mouvement Anti-utilitariste en Sciences Sociales Dimanche 26 octobre 2008 Une autre viticulture est possible Un des éléments les plus importants de l\'identité européenne risque d\'être également la contradiction la plus retentissante pour qui veut s\'alimenter de façon “bonne, propre et juste”. Mais les choses sont en train de changer et les vignerons sont en train de démontrer qu\'il existe d\'autres voies à parcourir tout en garantissant la satisfaction du palais, l\'économie et l\'environnement. A l\'occasion de la conférence seront présentées et exposées pour la première fois les pierres des \"Divinités du vin\", d\'antiques poteaux anthropomorphiques retrouvés dans une vigne de Langa. 12:00 - Salle Cittaslow Animateurs : Giancarlo Gariglio, rédacteur de Slow Food Editore Manuel Di Vecchi Staraz, chercheur en viticulture, Università degli Studi de Vérone Intervenants : Claude Bourguignon, directeur et fondateur du Lams – Laboratoire d\'analyse micro biologique du sol, France Piercarlo Grimaldi, professeur d\'Anthropologie, Université des Sciences Gastronomiques de Pollenzo et Colorno Sergio Abram, naturaliste et écrivain Saverio Petrilli, oenologue et expert de biodynamique Marco Simonit, agronome et préparateur de raisin La sécurité alimentaire, les défis du changement climatique et la bioénergie Les éléments inter-connectés dans la lutte contre la faim et la pauvreté sont nombreux et sont en train de s\'imposer toujours plus à l\'attention du monde entier, ainsi que les problèmes et les risques comme la soustraction des terres aux cultivateurs et la carence en disponibilité de nourriture. Quelles les solutions praticables dans un scénario toujours plus complexe? La Région Piémont, la Ville de Turin et Slow Food célèbrent la Journée Mondiale de l\'Alimentation organisée chaque année par la Fao. 12:00 – Salle Gialla Animateur : Roberto Burdese, président de Slow Food Italie et coordinateur de la Coalizione Italia-Europa Liberi da ogm Intervenants : Luca Mercalli, climatologue et président de Nimbus Vandana Shiva, activiste, scientifique, vice-présidente de Slow Food Mino Taricco, délégué à l\'Agriculture de la région Piémont Alessandro Altamura, adjoint au Commerce, au Tourisme, aux Activités productives de la ville de Turin Osvaldo Martínez, président de la Commission économique du Gouvernement cubain. Crise alimentaire et défis globaux Le financement des denrées alimentaires, l\'augmentation du prix du pétrole, la production de bio carburants, l\'iniquité des échanges internationaux, les agricultures subventionnées au détriment des pays pauvres…. Ce sont certaines des causes concomitantes qui ont porté la crise alimentaire qui est en train de sévir dans certaines zones du monde qui jusqu\'ici est retenue “à l\'abri”. Quelles leçons pouvons-nous tirer de cette crise et quelles sont les voies vertueuses possibles que gouvernements et citoyens peuvent suivre. 15:00 – Salle Gialla Animateur : Cinzia Scaffidi, directeur Centro Studi (centre d\'études) di Slow Food Intervenants : Osvaldo Martínez, président de la Commission économique du Gouvernement cubain Sergio Marini, président de Coldiretti Colin Tudge, biologiste et écrivain, auteur du livre Feeding people is easy Tewolde Berhan Gebre-Egziabher, directeur de l\'Agence pour la protection de l\'environnement de l\'Éthiopie. Le réseau des school garden À l\'école on peut également apprendre le soin, l\'attente, la nature et le plaisir de la nourriture cultivée. École, famille et société civile sont impliquées dans le développement d\'activités de formation sur les thèmes d\'une bonne et saine alimentation. Expérience d\'éducation alimentaire, sensorielle et de jardin d\'école de l\'Italie et du monde. 15:00 - Salle Cittaslow Animateur : Valeria Cometti, responsable des Projets éducation de Slow Food Intervenants : Joshua Viertel, président de Slow Food USA Paul Finklestein, enseignant d\'arts culinaires, Ontario, Canada Luisa Fazzini, enseignante au groupe scolaire Gabriella Murari de Valeggio sul Mincio Manfred Flieser, journaliste et conseillère Slow Food, Autriche Lundi 27 octobre 2008 La nourriture est sacrée En clôture de l\'édition 2008 du Salone del Gusto et de Terra Madre nous vous proposons une conversation sur la nourriture, la religion et les cosmogonies, à la recherche d\'une sacralité de la nourriture qui semble être perdue : un thème étonnamment actuel. 12:00 – Salle Gialla Animateur : Carlo Petrini, président de Slow Food Intervenants : Enzo Bianchi, Prieur de la Comunità di Bose, Italie Satish Kumar, directeur didactique du Schumacher College de Dartington, fondateur et directeur de la revue Resurgence, Grande Bretagne