Slow Food
   

Grave pas en arrière au Conseil des Ministres Européens, concernant les OGM dans l’agriculture biologique


Italy - 12 Jun 07

Le Conseil des Ministres de l’Agriculture de l’Union Européenne a voté le 12 juin dernier un seuil de tolérance des OGM de 0,9% dans la réglementation communautaire sur l’agriculture biologique, ce qui, selon Slow Food, constitue un fait particulièrement grave. « Cette décision nous paraît injustifiable et inacceptable », soutient Jean Lhéritier, Président de Slow Food France, « car elle souligne le fait que le sommet de la politique européenne n’est pas à l’écoute de la société civile. Nous sommes en colère et déconcertés d’apprendre que les arguments des consommateurs, des producteurs de qualité et de ceux qui s’engagent pour un nouveau modèle durable du système alimentaire – en particulier dans le secteur agricole – ont été bafouées pour la énième fois. C’est encore plus grave si l’on considère que le Parlement Européen, le 29 mars dernier, avait approuvé à une large majorité un seuil maximal de 0,1%, proche de 0% au niveau technique. » Non seulement le Conseil des Ministres n’a pas voulu écouter la volonté des citoyens européens, qui veulent être sûrs, en achetant du bio, de ne pas consommer des OGM, mais il s’est aussi montré sourd vis-à-vis des indications des représentants de ces mêmes citoyens au Parlement. «Aujourd’hui la nécessité de penser différemment à l’avenir de notre planète est évidente et l’Europe devrait donc jouer un rôle de guide de manière constructive et créative. Nous avons le capital humain pour réaliser cette merveilleuse révolution, et c’est l’idéal poursuivi par les citoyens européens. Des choix comme celui fait aujourd’hui par le Conseil Européen vont exactement dans la direction opposée ».